Xisco donne des galons aux renforts du SD Huesca dès le premier jour



Alors que les « play off » s’éloignent de huit points et perdent des places au classement, le SD Huesca doit réagir de toute urgence s’il veut vraiment opter pour être en fin de saison dans la lutte pour la promotion. Xisco Muñoz est très conscient de la situation et c’est pourquoi il a besoin que les incorporations qui arrivent sur le marché d’hiver commencent à performer à leur meilleur niveau dès que possible, comme on a pu le voir lors du trébuchement de dimanche contre Ponferradina, un 1- 2 en où il a fait le début des trois renforts inscrits au moment où c’était la première occasion qu’il avait pour cela. « J’aurais pu faire d’autres changements, mais il faut les mettre en dynamique et je pense qu’ils vont être importants », a déclaré l’entraîneur après le match à propos de sa décision d’entrer en seconde période pour Lago Junior, Pablo Martinez et David Timor.

Les deux premiers ont été créés après soixante minutes, remplaçant Ferreiro et Mateu. Bien que Lago Junior ait rejoint la discipline azulgrana après les vacances de Noël, en raison de circonstances différentes jusqu’au croisement avec les Bercians, il n’avait pas encore été en mesure de passer un appel. Venant de Majorque, sa dernière performance dans un match remonte au mois d’octobre. L’ailier a noté l’inactivité, mais a montré des signes de la verticalité et de la vitesse qui le définissent. Il a donné huit passes et a pris un tir.

Martínez a eu une présentation douce-amère à El Alcoraz, il a marqué un but qui ne s’est pas traduit par des points. Prêté comme l’Ivoirien, dans son cas par Levante, il avait déjà cumulé une semaine de travail sous les ordres de Xisco. Au-delà de son objectif, le milieu de terrain a assuré une présence dans la surface en réalisant trois tirs.

Timor a pris le relais de Juan Carlos en 78. Après avoir quitté Getafe, le Valencien a signé avec Huesca vendredi, samedi il s’est entraîné pour la première fois, dimanche matin il a été inscrit en Ligue et l’après-midi il était déjà habillé en azulgrane. Ses débuts ne pourraient pas être plus express et sont ceux qui illustrent le mieux les rayures que Xisco envisage de donner aux nouveaux visages du vestiaire.. Il a devancé la défense et, même s’il a un peu raté les passes, il a fait preuve de personnalité.

L’inclusion des trois signatures dans la rotation, ainsi que la décision de Xisco de répéter le onze de départ de la victoire 0-3 à Carthagène, un match dans lequel il y avait six absences, signifiaient que des morceaux importants comme Pulido, Mikel Rico et Mosquera ont été laissés sans jouer annonçant que le rôle multijoueur pourrait changer à l’avenir. Cependant, désormais, l’entraîneur a le choix, notamment au milieu de terrain, une ligne pour laquelle il a Mosquera, Salvador, Mikel Rico, Nwakali, Timor, Pablo Martínez, Seoane et Juan Carlos.

Une autre circonstance qui indique également qu’il va être modifié par rapport à ce qui était la norme est la présence de joueurs locaux. Si à Cartagonova cinq joueurs de la filiale s’étaient assis sur le banc et même Manu Rico et Carlos Kevin avaient enlevé leur survêtement, à El Alcoraz il n’y en avait pas. La première équipe a continué à avoir 24 jetons et 23 joueurs peuvent être inclus dans les appels.