Une cinquantaine de familles vulnérables du district sud reçoivent des lots de produits de Noël



La crise sanitaire a laissé dans son sillage bien d’autres crises – sociales, économiques – qui touchent de nombreuses familles. Une situation qui a été vérifiée par le Conseil du District Sud en 2020 et qui les a conduits à lancer le initiative ‘Sur Solidario’, à travers laquelle ils ont livré des lots de produits de Noël aux familles les plus vulnérables de la région. Cette initiative a été renouvelée ce Noël avec une dotation de 1 200 euros qui a permis de préparer 48 lots qui ont été distribués grâce à la collaboration des bénévoles de Cáritas.

« Les quartiers sud (Valdespartera, Arcosur, Rosales del Canal et Montecanal) sont des quartiers établis avec des classes moyennes, mais au cours de ces deux années, il y a eu des cas de familles plus vulnérables qui, pour une raison ou une autre, traversent une période difficile », Explique la présidente du conseil d’administration du district sud, María Antoñanzas. C’est, dans de nombreux cas, des familles « qui avaient une situation d’emploi favorable » mais qui, en raison de la crise dérivée du coronavirus, ont vu leur situation s’aggraver.

« Nous avons commencé cette initiative en collaboration avec la paroisse, qui sont ceux qui connaissent vraiment le tissu du quartier », explique Antoñanzas. qu’ils étaient dans une situation plus défavorable et nous avons pensé que Noël était un bon moment pour leur apporter un peu d’espoir ”.

Précisément, des bénévoles des paroisses de San Ignacio Clemente Delgado à Valdespartera et Santa María à Montecanal étaient chargés de préparer et de livrer directement aux domiciles de ces familles qui « traversent une pire période ».

Les 48 lots comprenaient des aliments non périssables tels que des biscuits, des conserves, des boîtes de bouillon et de crème, des pâtes, du riz et des produits typiques de Noël tels que différents types de nougat. « Nous voulions que ces gens sentent que Noël arrive aussi chez eux avec un petit lot de produits », explique Antoñanzas.

L’initiative a été lancée à Noël 2020 mais cette année « on continue avec le covid-19 et il y a encore des familles qui traversent une période difficile, donc on continue d’apporter un peu d’espoir à ces familles vulnérables à Noël », ajoute le président. Les bénévoles chargés de la livraison des lots ont reçu des « mots de remerciement » de la part des bénéficiaires.

Bien qu’il ne dispose pas d’un « budget exagéré », le Conseil du district sud essaie de prêter main-forte pendant le reste de l’année aux familles qui vivent les pires moments. Pour lui avoir un plan de conciliation travail-vie en place pendant les vacances d’été et de Noël qui s’adressent « aux familles aux revenus les plus faibles du quartier afin qu’elles puissent laisser leurs enfants dans un camp pour enfants », explique Antoñanzas.

L’important, c’est que nous devons tous donner un coup de main, car la crise laisse des situations compliquées qui peuvent ne pas être visibles », explique Antoñanzas.