Un CV Teruel épuisé par le covid se rend en Slovaquie



Le CV Teruel affrontera le Spartak Myjava de Slovaquie ce mardi après-midi (18h00) lors du match aller de la deuxième manche de la Challenge Cup avec un personnel minimum en raison des infections covid. L’entraîneur de Teruel, Miguel Rivera, donne pratiquement pour a rejeté deux poids lourds de l’équipe tels que le capitaine Thomas Ereu et en face d’Andrés Villena car ils ne se sont pas remis de leur infection récente, bien que tous deux aient été libérés et voyageront avec l’expédition orange. Plus difficile est la présence du deuxième vis-à-vis, Martin Dimitrov, et Javier Igual boite toujours.

Miguel Rivera a admis que l’équipe « est dans le cadre », mais a avancé que, malgré les difficultés liées à la pandémie, l’équipe de Teruel se rendra devant le tribunal slovaque dans le but de remettre la cravate sur la bonne voie, qui se jouera lors du match retour de Los Planos le 19.

Rivera a expliqué que Spartak Myjava est un ensemble jeune, mais avec « beaucoup de projection » et avec plusieurs internationaux dans ses rangs. Il fait également preuve d’une plus grande puissance physique que les premiers rivaux de CV Teruel dans le Challleng, les Belges de Tectum Achel. D’autres caractéristiques sont l’utilisation systématique du service flottant et une plus grande propension aux erreurs en raison de sa jeunesse, une circonstance qui en fait également une équipe audacieuse. En sa faveur, il joue un plus grand run après l’arrêt de Noël et qu’il n’a enregistré aucune victime en raison de covid-19.

Le long voyage pour se rendre en Slovaquie sera un autre facteur contre les habitants de Teruel, qui se rendent par la route à Alicante pour prendre un vol en avion à destination de Vienne. De la capitale autrichienne, ils continueront par la route jusqu’à Myjava.

Le calendrier du CV Teruel sera resserré dans les semaines à venir en raison de la compétition nationale, des reports dus à la pandémie et du tournoi européen avec cinq semaines avec un double jeu. Miguel Rivera a toutefois précisé qu’il s’agit d’un « problème béni » car il répond au fait que l’équipe participe à la compétition continentale, ce qui garantit des matchs de haut niveau et oblige l’équipe de Teruel à progresser dans le sport.

Le match du deuxième tour du Challenge arrivera après un mois sans compétition officielle à Los Planos, une circonstance qui, espère l’entraîneur de Teruel, incitera les fans à se rendre sur le terrain pour sceller la passe pour le troisième tour.