Tout le monde peut faire des erreurs mais il faut toujours réagir


A la veille de l’Open d’Australie, Rafa Nadal a rencontré quelques joueurs de tennis en herbe et leur a donné quelques conseils : « Tout le monde fait des erreurs, mais il faut savoir réagir ».

L’année 2022 du tennis a commencé sous le signe de Novak Djokovic, cette fois non pour ses exploits sur les courts de tennis, mais pour la question de la dispense médicale qui lui a permis de débarquer à Melbourne pour l’Open d’Australie, dont le numéro 1 mondial ne sait toujours pas s’il pourra jouer ou non. Mais en Australie, il y a aussi Récif Nadal, qui après avoir remporté le 89e tournoi de sa phénoménale carrière se prépare pour le premier Major de 2022. Tout en poursuivant son entraînement et en préparant le match du premier tour avec l’Américain Giron, l’ancien numéro 1 de l’ATP a tenu une rencontre avec quelques gamins qui jouent au tennis et rêve de devenir professionnel.

Ces bébés joueurs de tennis ont rencontré Rafa sur le court central de Melbourne Park et sont allés en cours, techniquement c’est une « masterclass » étant donné que Nadal a remporté 20 titres du Grand Chelem (comme Federer et Djokovic). L’Espagnol, qui a dû tant lutter contre de grands adversaires et aussi à cause de tant de blessures graves, a expliqué ce qu’il faut pour devenir un joueur de niveau et a parlé de son expérience.

Nadal a dit des phrases très précises, il a conseillé aux jeunes d’avoir une attitude positive. Tout le monde peut faire des erreurs, mais il faut toujours regarder vers l’avenir avec confiance et écouter ceux qui en savent plus :

Le jaune du tampon de Djokovic : du négatif au positif, l’issue a changé

Mon conseil est de toujours aller sur chaque terrain avec l’idée d’être les meilleurs joueurs, avec beaucoup de concentration et beaucoup de passion et avec la possibilité de quelque chose de mieux à chaque match. Tout le monde a des doutes, tout le monde est frustré, tout le monde fait des erreurs, mais le plus important est de réagir. Il faut être positif, il est impossible d’être toujours positif. Je pense que j’ai fait des choses très importantes et positives depuis que je suis enfant, un enfant et c’est toujours important aujourd’hui. Et surtout j’écoute, j’écoute et je suis prêt à suivre les consignes des personnes qui travaillent avec moi.