Suspension du match entre Alcañiz et Montecarlo de la division des cadets d’honneur en raison d’une altercation dans les tribunes



Le match entre Alcañiz CF et Montecarlo UD correspondant à la División de Honor Cadete qui s’est disputé ce samedi matin dans la capitale du Bas-Aragon a été suspendu pour une altercation enregistrée en tribunes entre parents et joueurs. L’incident s’est produit à la 26e minute de la première mi-temps, après qu’un joueur de chaque équipe a reçu un carton jaune. Les fans des deux équipes ont commencé à réprimander les joueurs sur le terrain, dont certains ont même sauté dans les tribunes pour se joindre à la dispute.

« Les parents des deux passe-temps ont commencé à réaliser bousculades et coups de poing entre eux », selon l’arbitre dans le procès-verbal.

Cependant, à la fois l’entraîneur de l’équipe d’Alcañiz, Nacho Carbó, comme son président, Miguel Ángel Domingo, ont indiqué qu’il n’y avait pas eu de coup de poing entre les deux loisirs. « Oui, des tensions se sont créées dans les tribunes entre les membres du public. Les enfants ont même sauté dans les gradins et dans cette situation, l’arbitre a sifflé le coup de sifflet final, suspendant le match », a déclaré Nacho Carbó.

« Il a atteint une situation de lutte, mais les minutes ne reflètent pas ce qui s’est réellement passé car il n’y a pas eu de bagarre ni de bagarre dans les tribunes. C’est vrai qu’il n’est pas souhaitable que les joueurs sautent dans les tribunes, ni qu’il y ait cette tension entre parents », a-t-il expliqué.

L’entraîneur de Monte Carlo UD, Álvaro Francés, a partagé la déclaration qu’à aucun moment il n’y a eu d’agressions physiques entre joueurs et supporters ou entre les supporters des deux clubs. Il a souligné que voyant que plusieurs athlètes ont sauté dans les tribunes, il a immédiatement retiré son équipe dans les vestiaires sans qu’aucune agression ne se produise. Il a cependant reconnu que l’altercation et la suspension de l’accident génèrent « une mauvaise image » pour le football amateur.

En attendant la décision de la Fédération, le club espère que le match sera reprogrammé et que les minutes restantes à jouer seront jouées.