Sensi reste si l’Inter lui donne des garanties


Le milieu de terrain est toujours au centre des nouvelles du marché qu’il aimerait qu’il soit prêté à la Sampdoria. Il veut rester, mais à une condition précise.

Ni le but marqué en Coppa Italia face à Empoli qui a permis à l’Inter de se qualifier en prolongation en quart de finale (où ils défieront la Roma du grand ex Mourinho), ni la blessure de Joaquin Correa qui a compliqué les plans de la direction en Simone Inzaghi déterminera l’avenir de Stefano Sensi dans cette parenthèse de janvier. Le milieu de terrain reste au centre des rumeurs du marché selon lesquelles il aimerait qu’il soit à la Sampdoria, mais la vérité est qu’il devra décider de rester avec les Nerazzurri ou de terminer la saison en cours à Gênes.

Inzaghi s’est déjà exprimé à l’issue de la victoire contre les Toscans, célébrant le succès qui vaut l’arrivée au tour suivant obtenu avec le but du match de son joueur : « Tant que les Nerazzurri porteront, Stefano le gardera serré. ». Un objectif fondamental pour l’équipe mais aussi pour l’ancien Sassuolo qui a retrouvé les terrains après une énième période d’arrêt pour cause de blessure. Un fil conducteur qui a caractérisé son aventure à Milan où il est arrivé dans la foulée de son arrivée également en équipe nationale mais qui l’a vu comme un protagoniste avant tout pour les nombreux (trop) problèmes musculaires. Maintenant encore une autre démonstration qui, quand il va bien, il sait être décisif pour le sort du club, réévaluant le choix fait par l’Inter en juillet 2019.

L’entreprise a fait des évaluations précises sur le joueur pour cette fenêtre d’hiver et avant le match de Coppa Italia, à l’entraînement, il était déjà destiné à porter le maillot de la Sampdoria : un prêt en prêt, jusqu’à la fin de la saison, pour pouvoir revenir à jouer en continu, se révélant être un nouveau joueur. Un espace que les Nerazzurri n’ont jamais réussi à se tailler de manière cohérente, restant en marge du projet avant Conte et maintenant Inzaghi. Puis, il est venu l’arrêt soudain à Correa, toujours lors du match de San Siro contre Empoli, avec le ‘Tucu’ arrêté en raison d’un problème d’adducteur qui l’obligera à rester immobile pendant au moins deux semaines, c’est-à-dire jusqu’à la mi-février, date à laquelle la Ligue des champions redémarrera également .

Sensi tourne en un soir, attendu par la Sampdoria mais voilà que l’Inter y pense : « Je vais le garder heureux… »

Tout cela a amené l’Inter à revoir ses choix qui semblaient péremptoires sur la voie du prêt. Désormais le club a mis du temps, même si la Sampdoria est pressée de fermer et insiste : Giampaolo salue l’arrivée de l’ancien de Sassuolo, qui pourtant il aurait déjà identifié le possible remplaçant à Hamed Junior Traoré, le jeune milieu de terrain de la classe neroverdi 2000 qui pourrait évoluer sous la lanterne de la Sampdoria, toujours prêté.

Mais dans tout ça, qu’en pense Sensi ? Le joueur de 26 ans originaire des Marches a des idées claires sur ce qu’il veut d’ici la fin de la saison : jouer plus et avoir l’opportunité de prouver qu’il vaut encore beaucoup. Et il veut le faire avec le maillot de l’Inter, maintenant qu’il va bien et qu’il a récupéré, car Il entretient d’excellentes relations avec le club ainsi qu’avec Inzaghi lui-même. Restant en lice dans toutes les compétitions, même devant l’arrêt de Correa qui ralentit les choix techniques, la vraie possibilité est là et Sensi ne voudrait pas la laisser déraper, mais a besoin d’une confirmation claire de la direction. Sinon, la Sampdoria devient une alternative nécessaire.