Rentrée scolaire, l’examen de Totò Schillaci qui tombe sur la Chapelle Sixtine


Schillaci commence par une série de questions en italien, expliquant que les adjectifs possessifs « sont particulièrement jaloux ». Nous passons ensuite à l’examen d’art. et sur la Création d’Adam, l’ancien joueur fait une série de dérapages irrévérencieux.

Revenir Retour à l’école, le programme Italia 1 mené par Nicolas Savino dans lequel 25 personnages du monde du divertissement sont appelés à répéter l’examen de cinquième année. Dans le second épisode, parmi les Repetitors il y a Totò Schillaci, l’ancien footballeur sicilien qui se fait immédiatement piquer par l’orthographe. Entre doutes et incertitudes sur l’usage du ‘i’, l’ancien joueur se retrouve en difficulté avec son Maestrino qui plaisante sur les usages dialectaux de la langue : « Ils disent ‘Lâchez vos valises?’.

L’examen de Totò Schillaci à la rentrée scolaire

Cela commence par une série de questions en italien, une grande préoccupation de Schillaci qui sur adjectifs possessifs explique que « Je suis particulièrement jalouxje ». Nous passons ensuite à l’examen d’art. Ça commence bien quand Schillaci reconnaît l’auteur de La création d’Adam derrière lui, Michel-Ange bien sûr. Les réponses ultérieures, cependant, sont une série de gaffes irrévérencieuses. Dieu devient « un archange «  et Adam qui sort de terre est selon lui Jésus. L’ancien joueur s’enveloppe en répétant « Le dieu des villes….« Comme le suggère Scintilla, lorsqu’on lui a demandé le titre de l’œuvre, expliquant que les deux personnages s’échangent »la force ».

Les répétiteurs du troisième épisode de la rentrée

Le troisième épisode de la rentrée est l’occasion pour deux reportés de la semaine précédente de se racheter. En effet, Scintilla et Flavia Vento sont appelées à repasser l’examen devant la commission. Avec eux sont les nouveaux répéteurs, Paola Caruso, Roberta Lanfranchi, Marie-Thérèse Ruta, en plus de Schillaci. Les Maestrini se retrouvent en difficulté avec la Ruta, qui les submerge de mots, de sons et de voix lors de la première lecture en classe sur le Campus. « La situation prenait une tournure étrange, je n’avais pas envie de lui faire confiance« , explique l’un des enfants devant les performances de l’actrice. Il ne déçoit pasà Paola Caruso qui, dans une robe d’écolière rose bonbon, donne des perles de 10 et des louanges comme « La monnaie de l’Angleterre ? La starlette« .

« L’ettogramma », les lacunes de Flavia Vento en mathématiques à la rentrée