Plus de 3 quintaux de porc dans la crasse, maxi saisie dans la région de Bénévent


Trois cents kilos de porc saisis par les carabiniers : ils étaient dans une voiture, au milieu de la terre et des sacs plastiques. Les deux hommes dans la voiture ont signalé.

La viande saisie par les carabiniers.

La viande saisie par les carabiniers.

Plus de trois quintaux de porc ont été saisis par les carabiniers de San Bartolomeo in Galdo, dans la province de Bénévent : ils ont été gardés dans de mauvaises conditions sanitaires, même parmi la saleté, dans une voiture qui transportait cette charge improvisée on ne sait où. La découverte s’est faite par hasard, lors d’un contrôle normal d’une voiture aux portes de la commune samnite, où circulaient deux personnes, toutes deux locales.

Des vérifications, il est également ressorti que les deux hommes étaient déjà connus de la police pour des délits précis. A bord de la voiture, il y avait aussi trois quintaux de porc : plus de trois cents kilos, entassés dans des sacs plastiques rangés à l’intérieur de cartons, éparpillés entre le coffre à bagages et la banquette arrière du véhicule, renversés pour permettre « d’agrandir » la capacité. Intérieurs de voitures eux aussi visiblement sales, et qui servaient pourtant au transport de porc. Les carabiniers ont alors tout saisi : les trois quintaux de viande ont été confiés à une boucherie en tant que « dépôt provisoire », étant donné que toute la viande devra être soumise à des analyses microbiologiques déjà ordonnées par l’Autorité judiciaire. Les deux « transporteurs », en revanche, ont été signalés pour transport de substances alimentaires en mauvais état de conservation, assorti d’une amende de mille euros pour le chauffeur, pour transport de denrées alimentaires avec un véhicule inadapté. Les contrôles en cette période par la police se sont renforcés précisément en ce qui concerne les produits carnés, notamment avec le retour de la peste porcine qui touche toute l’Europe.