Palerme, le bureau de représentation de la municipalité fermé pour un cas de légionelle


Villa Niscemi, le bureau de représentation de la municipalité de Palerme, est fermé depuis plus de trois semaines en raison de la présence de bactéries légionelles.

Villa Niscemi, le bureau de représentation de la municipalité de Palerme, est fermé depuis plus de trois semaines en raison de la présence de bactéries légionelles. Cela a été rapporté hier par le Giornale di Sicilia, expliquant que le maire Leoluca Orlando a transféré avec un ordre de service tous les employés des autres bureaux de la municipalité, au Palazzo delle Aquile et Palazzo Galletti, dans le centre historique de la capitale sicilienne. Selon ce qui a été appris, la bactérie a niché dans un puits utilisé pour l’approvisionnement en eau et a fini par infecter un employé de service à la Villa Niscemi. L’administration communale a fait savoir que le puits infecté « était déconnecté du réseau de la villa ; tandis qu’Amap, à la demande des offices communaux, a remplacé certaines infrastructures de stockage et de distribution d’eau, en plus de créer une connexion directe et unique avec la commune. réseau d’eau potable ».

Qu’est-ce que la légionelle

Legionella, ou maladie du légionnaire, est une infection pulmonaire causée par la bactérie « Legionella pneumophila ». Comme l’explique le Higher Institute of Health, l’infection a été nommée Legionella en 1976 après qu’une épidémie s’est propagée parmi les participants au rassemblement de la Légion américaine à l’hôtel Bellevue Stratford de Philadelphie. La source de la contamination bactérienne dans ce cas a été identifiée dans le système de climatisation de l’hôtel. La bactérie vit dans les milieux aquatiques naturels et artificiels : eaux de source, y compris thermale, rivières, lacs et boues. À partir de ces environnements, les bactéries atteignent ensuite les environnements artificiels, tels que les canalisations urbaines et les systèmes d’approvisionnement en eau des bâtiments. Les légionelles sont normalement acquises par voie respiratoire par inhalation, aspiration ou microaspiration d’aérosols contenant des légionelles, ou de particules dérivées par séchage.