Palerme attaqué à Catanzaro, bus percuté par des casques et des bâtons : Personne n’a été blessé


Le bus de Palerme a été attaqué avec des casques et des bâtons dès son arrivée à Catanzaro : demain le lundi soir du groupe C de Serie C est programmé.

La Serie C a repris ce week-end et les choses semblaient avoir repris leur cours après l’arrêt en raison de l’augmentation des infections dues à la variante Omicron. Malheureusement, cela ne s’est pas produit. En plus des résultats, des buts et des récriminations il faut raconter l’attaque du bus de l’équipe Palerme, qui est engagé dans le match aller a Catanzaro lors du match du lundi soir du groupe C. Le bus du club sicilien a été touché par des casques et des bâtons à quelques kilomètres de l’hôtel qui accueillera l’équipe en vue du match contre les Calabrais.

Pour faire connaître l’histoire, à travers un communiqué de presse sur son site officiel, c’était le club rosanero lui-même et dans la note nous lisons que « jeLe bus de Palerme a fait l’objet d’un vandalisme ce soir à Catanzaro, à quelques kilomètres de l’hôtel qui accueille l’équipe visiteuse, en vue du match de demain face à l’équipe calabraise. Alors que le véhicule, avec l’équipe et le personnel à bord, était provisoirement garé en direction de l’hôtel, deux inconnus se sont approchés, frappant à plusieurs reprises les vitres et le flanc avec des casques et des bâtons. Les mêmes personnes ont ensuite suivi et dépassé le bus en voiture puis l’ont attendu et sont retournées heurter à nouveau le véhicule qui passait. Suite à l’attaque, une fenêtre a été détruite et une partie du côté a été cicatrisée. Hormis l’excitation du moment, aucun joueur ni staff n’a été blessé. Les autorités compétentes ont déjà été contactées pour déposer une plainte régulière ».

Palerme, comme nous le lisons, dénoncera les assaillants et est déjà en contact avec les autorités pour suivre toutes les mises à jour sur l’affaire.

Tino Lettieri, l’Italien devenu une légende au Canada qui a parlé aux perroquets sur le terrain

La société de Catanzaro s’est également exprimée sur le mauvais épisode, qui à travers ses canaux officiels a fait savoir comment « à la tête du président Floriano Noto, exprime sa profonde indignation et se tourne vers le Palermo Football Club pour l’acte de vandalisme dont le bus de l’équipe a été victime ce soir. Dans la certitude qu’il s’agissait du geste violent et imprudent d’un imbécile, qui n’a rien à voir avec les fans de Giallorossi, l’épisode dénoncé par le club rosanero ne peut être sous-estimé dans sa gravité, et mérite la ferme condamnation de tout le sportif Catanzaro, qui s’est toujours distingué par son équité , son hospitalité, pour la valeur il donne à l’accueil. Le club Giallorossi espère que la police fera la lumière sur ce qui s’est passé dès que possible, en identifiant les responsables « .