« On manque de réussite dans la dernière section, le plus qui fait qu’on est au top »



Xisco Muñoz a conclu le match avec Gérone convaincu que le SD Huesca, malgré la finale 0-1, n’avait pas seulement mérité le match nul, mais aussi la victoire et a utilisé les données pour défendre son point de vue. « Nous avons réalisé sept tirs, dix à l’intérieur de la surface, de nombreux centres latéraux, onze corners, des situations à trois contre un… », a-t-il brandi en contrastant les trois arrivées de Gérone et en concluant que « les trois points auraient dû être les nôtres ». Pourquoi ne les ont-ils pas eus ? Le diagnostic est également clair et souligne la nécessité de renforcer le bloc sur le marché d’hiver : « Nous manquons de succès dans la dernière section, cela plus que la catégorie a besoin de vous garder au sommet. »

L’entraîneur a regretté l’occasion encore une fois perdue de se rapprocher du « play off » et s’est retrouvé avec « l’attitude et la façon de travailler ». « Il y a ceux qui y vont deux fois et sonnent la cloche, on y va 25 et on n’y arrive pas, car il va falloir y aller 35 », exposé sur la nécessité d’insister. A ce propos, il a félicité le vestiaire « d’avoir pu réagir » et a mis un mais, « c’est tout aussi audacieux depuis le début ». Elle considère également qu’elles doivent être « plus agressif dans la dernière section pour générer des situations dangereuses. »

Son pari sur une ligne de trois centraux l’a satisfait. « Ça a été bien, on était devant une équipe qui, tant que tu prends le ballon, tu ne le reverras plus », a-t-il justifié et a également inscrit quelques noms propres. Manu Rico, qui faisait office de couloir à droite, « se conforme et poursuit la démarche pour pouvoir intégrer l’équipe première ». Ferreiro, Mosquera et Juan Carlos, qui revenaient après une blessure, ont été invités à « s’avancer et à faire la différence dans la catégorie ». Avec la marche de Nwakali vers la Coupe d’Afrique, il a démissionné et souhaitant que « le covid ne nuise pas beaucoup à Carthagène », le match de samedi prochain.

Et l’arrivée de Lago Junior, le premier renfort du marché hivernal, l’a qualifié de « très bon travail » soutenant le travail de la direction sportive. « C’est un joueur de première classe qui a obtenu de nombreuses promotions et est préparé pour ce qui s’en vient », a-t-il déclaré à propos de l’ailier. « Ce ne sera pas un marché facile », a-t-il prévenu, soulignant qu’avec la pandémie, il sera difficile pour les équipes de se débarrasser des footballeurs.