Nous aussi étions dans l’urgence


Maurizio Sarri s’est exprimé aux micros de DAZN à l’issue du match nul de sa Lazio face à une Atalanta remodelée. Le technicien souligne un aspect : « Nous aussi, nous étions dans l’urgence ».

Maurizio Sarri il s’est adressé aux micros de DAZN à la fin du match égalisé par les siens Latium contre unAtalante retravaillé. L’entraîneur des Biancoceleste a souligné l’excellente attitude de son équipe même s’il ne peut évidemment pas être satisfait du résultat. L’entraîneur de Stia a déclaré: « L’équipe est vraiment sur le terrain en tant qu’équipe maintenant et a eu une bonne phase offensive – points forts – On a raté les 20 derniers mètres même s’il fallait considérer qu’ils venaient d’un match qui s’était terminé en prolongation. »

Sarri ajoute alors : « Nous avions beaucoup de joueurs absents et nous avons payé en brillant car nous avons dû en presser certains ». L’entraîneur de la Lazio, en plus de louer certains aspects techniques et tactiques de son équipe, part du sujet concernant les absences : « Il nous manquait sept joueurs s’il en manquait huit à l’Atalanta – a précisé le coach Biancoceleste – Aujourd’hui, sans Pedro dans ce rôle, nous sommes restés courts et avons pressé les joueurs en une semaine. »

Felipe Anderson et la fragilité du Brésilien : « Il ne doit pas s’en soucier »

La Lazio n’a touché un poteau avec plus de possession de balle qu’Atalanta avec deux fois plus de passes. Justement sur ce Sarri regrette, puis parle du match de Philippe Anderson, pas vraiment spectaculaire : « Il a un caractère particulier et sensible et a des mécanismes mentaux différents des autres – il a dit – Mais il fait un métier dans lequel il doit aussi se foutre de tout et de tout le monde, il doit avoir un minimum de culot ».

Serie A à huis clos, Sarri regrette : « Ça me donne envie de coacher »

Sarri ajoute : « Quand le public l’a attrapé, j’ai pensé à le remplacer mais ensuite j’ai pensé à le laisser sur le terrain car cela l’aurait encore plus renversé ». En conclusion quand même Sarri est content de sa Lazio: « Ce soir, il ne nous manquait que la phase offensive et nous avons des caractéristiques qui font que sans Pedro on laisse souvent la surface vide. »