Neuf mineurs blessés lorsqu’un château gonflable a été soulevé par le vent dans la ville valencienne de Mislata



Neuf mineurs ont été blessés, deux d’entre eux sérieusement, après qu’un château gonflable de la foire de Mislata (Valence) a été soulevé de plusieurs mètres du sol par une rafale de vent.

Jusqu’au lieu des faits, le ministère de la Santé a mobilisé deux unités du SAMU, un Basic Life Support et un transport assisté pour porter secours aux blessés. Quatre d’entre eux ont été transférés dans des hôpitaux de Valence. Le pronostic de tous est réservé bien que deux aient des blessures plus graves, selon des sources de ce département.

Cinq autres mineurs ont été soignés à ce jour à l’hôpital de Manises, dont deux sont en observation, selon les mêmes sources. Les deux plus grièvement blessés seraient deux filles de huit et quatre ans, comme l’ont indiqué des sources policières à Europa Press.

Les événements ont eu lieu mardi vers 20 heures, lorsque le château gonflable de la foire de la ville valencienne de Mislata a été soulevé par une rafale de vent.

Le service d’urgence communautaire a signalé que deux ambulances du Samu se sont approchées des lieux, deux autres pour les soins de base, cinq pompiers, ainsi que l’hôpital de Manises est en pré-alerte pour toute éventuelle urgence.

La police nationale enquête sur les causes de l’événement, qui ont été reprises par les agents des homicides et la police scientifique. Les pompiers ont examiné l’infrastructure de l’attraction pour voir s’il y avait plus de personnes en dessous et ont exclu qu’il y avait des personnes piégées.

Pour cette journée, le Centre de Coordination d’Urgence de la Generalitat avait décrété le orange pré-urgence due au vent dans tout l’intérieur de la province Castellón et risque jaune en raison du vent au sud de Castellón, au nord d’Alicante et à l’intérieur des terres au sud de Valence.

Le maire de Mislata, Carlos Fernández Bielsa, a montré « choqué« en raison de l’événement et, comme l’indique un message sur son compte Twitter, il a suivi l’opération de prise en charge des blessés à la première personne. » Nous sommes très conscients de l’évolution des deux blessures mineures de nature grave. Merci aux agents de santé, aux pompiers et aux forces de sécurité pour leur extraordinaire professionnalisme », a-t-il déclaré.