L’Inter place un véritable coup de marché en janvier, l’offre pour Gosens à l’Atalanta est prête


Sur le marché des transferts de janvier, l’Inter pourrait placer un bon coup. Les champions d’Italie sont sur le point de faire une offre à l’Atalanta pour Robin Gosens.

Il semblait que sur le marché de janvier, il ne pouvait placer qu’un coup pour soutenir l’équipe, un achat en attaque, Inzaghi a demandé à Caicedo, mais on parle aussi du retour de Salcedo. Mais en réalité Beppe Marotta est sur le point de clore la négociation avec l’Atalanta pour Gosens, un ailier de haut niveau qui après deux saisons a joué de manière merveilleuse dans celle-ci a été freiné par une blessure et qui est sur le marché. Newcastle est tombé et semblait sérieux quant à l’achat de l’Allemand, mais l’Inter a accéléré et semble avoir bloqué Gosens. L’affaire pourrait se conclure dans les prochaines heures.

Le feu vert du président Zhang est déjà arrivé, maintenant c’est à Marotta et Ausilio de convaincre Atalante, qui n’a pas mis son veto à la vente mais n’a pas l’intention de lâcher aussi facilement Gosens, qui sous les ordres de Gasperini a fait un énorme bond qualitatif. Considérant également qu’il se remet de sa blessure, l’Inter veut retirer Gosens également compte tenu des adieux presque certains de Perisic, le Croate est sur le point d’expirer son contrat en juin et n’a pas renouvelé. Gosens s’est vu proposer un contrat de 3,5 M€ en provenance de Newcastle, un chiffre élevé mais les Bianconeri se battent pour ne pas être relégués en Premier League, tandis que les Nerazzurri se battent pour le titre de Serie A et évoluent en Ligue des champions.

La formule d’achat de Gosens. Marotta chez Atalanta proposera le rachat de Gosens avec la formule du prêt sec en janvier, avec la prochaine obligation de remboursement. Obligation fixée à 25 millions d’euros. En pratique, une offre similaire à celle de Newcastle, qui peine à ne pas reléguer et qui n’est pas sûr de se sauver et ne veut pas s’engager pleinement auprès du joueur. Puis, après avoir clôturé pour l’Allemand, les dirigeants des Nerazzurri tenteront également de clore les négociations pour l’achat d’un attaquant.