Les tabloïds profitent de la douleur


Meghan Markle sort victorieuse d’une bataille judiciaire qui a duré plus de 3 ans. Le Mail on Sunday devra la dédommager d’un million de livres sterling après avoir publié une lettre privée envoyée à son père. La duchesse a toujours dit que c’était une bataille faite par principe et non pour des raisons économiques.

Meghan Markle sera indemnisé 1 million de livres de Courrier le dimanche. Le journal anglais sera redevable d’une indemnisation car coupable d’atteinte à la vie privée de la duchesse en publiant une lettre privée que Markle avait envoyée à son père. The Guardian l’écrit, ce qui fait savoir comment The Mail on Sunday et le site MailOnline correspondant ont accepté la condamnation et ne feront pas appel.

Meghan Markle : « Une bataille de principes »

En effet, l’éditeur paiera également un montant distinct pour avoir violé le droit d’auteur de Meghan Markle publier de larges extraits de la même lettre. Dans le même temps, le journal sera appelé à payer les frais juridiques de Markle qui s’élèveraient à plus d’un million de livres sterling. Une bataille juridique qui a duré plus de trois ans que Markle a toujours déclaré vouloir mener par principe, plutôt que pour des raisons purement économiques. Markle a célébré cette victoire en appelant à une réforme du secteur des tabloïds et en évoquant à quel point elle a fait preuve de patience face aux intimidations et aux attaques calculées, critiquant une industrie qui « il oblige les gens à être cruels et profite des mensonges et de la douleur qu’il génère. »

Les conséquences du procès pour le Mail on Sunday

Entre autres dispositions de la peine, le Mail a été sommé d’empêcher la révélation des noms des cinq amis de Meghan Markle qui avaient parlé anonymement au magazine People pour une étude approfondie sur la famille royale remontant à 2018. En effet, le journal avait précédemment cherché à nommer les personnes susmentionnées au cours de la procédure judiciaire.

Alex Belli et Delia Duran heureux ensemble à la maison, puis directement dans les studios Mediaset

De plus, The Mail on Sunday et MailOnline ont été contraints de mettre la nouvelle de la défaite judiciaire à la une, choisissant comme jour de Boxing Day (26 décembre) considéré comme l’un des plus calmes de l’année. À ce stade, nous nous attendons à comprendre quel sera le résultat de l’action en justice de Harry contre News UK de Rupert Murdoch et le Daily Mirror pour une écoute téléphonique.