Les quatre blessés de la semaine dernière, dans le onze du SD Huesca pour visiter Carthagène



Le SD Huesca se rend à Carthagène à partir de 16h00 avec la nécessité de remporter une victoire qui leur fera oublier le trébuchement de la semaine dernière contre Gérone (0-1) et qui relancera la lutte pour le ‘play off’. Les Catalans, qui ont cumulé trois tours sans gagner et qui commenceront le match 14e avec sept points de la promotion de promotion, affrontent un rival en hausse qui est huitième avec six points de plus qu’eux. Après avoir clôturé 2021 en battant Mirandés (3-0), il a ouvert 2021 en renversant le leader, Almería (0-1) et en rendant les choses très difficiles pour Valence en Coupe (1-2). La semaine qui a précédé l’affrontement, correspondant à la 23e journée de la deuxième division, a été marquée par des absences et aussi par des retours, ce qui a conditionné la composition que Xisco Muñoz présentera à Cartagonova, faible en raison du covid et qui sera remplacé sur le banc par son second, Antonio Calle.

Concernant la visite de ceux de Míchel Sánchez, Huesca a à nouveau Escriche, Ratiu, Joaquín et Seoane disponibles. Tous, en effet, joueront dès le départ pour former un onze dans lequel la liste des six nouveautés Il est complété par Insua et Ferreiro. Cause faible, outre Nwakali, convoqué avec le Nigeria pour la Coupe d’Afrique, et Lago Junior, pas encore inscrit, Pulido, Mikel Rico, Mosquera et Gaich.

Ainsi, l’équipe de visite initiale sera composée de Andrés, Ratiu, Insua, Miquel, Miguel, Mateu, Seoane, Juan Carlos, Joaquín, Ferreiro et Escriche. L’expédition sur les terres murciennes a été complétée par San Román, Lombardo, Buffarini, Pitta, Salvador et les joueurs locaux Manu Rico, Tomeo, Barba, Anglada et Carlos Kevin.

Dans le onze de Carthagène il y a trois ex-bluegranas, Gallar, Gaston Silva et son buteur, l’incombustible Ruben Castro cela à quarante ans ajoute douze buts. De plus, Okazaki est également présent à l’appel. Le line-up choisi par Luis Carrión est complété Marc Martínez, les aragonais Delmás, Pedro Alcalá, Pablo Vázquez, De Blasis, Boateng, Neskes et Cayarga. Sur le banc se trouvent l’attaquant japonais Prior, Clavería, Antoñito, Tejera, Ortuño, Andújar, De la Bella, Xavi Pons, Luna et David Simón.

Statistiquement, Cartagonova n’est pas un stade favorable pour Huesca. Il y a joué trois fois et n’a même jamais réussi à marquer ou à marquer.. Le dernier précédent date d’il y a dix ans (le 7 janvier 2012) et s’est terminé par un 2-0. Le même score s’est produit au premier tour de cette saison à El Alcoraz, puis il a permis aux locaux de se hisser en tête lors d’une deuxième journée encore tôt.

Parmi les curiosités, le croisement mettra face à face les deux gardiens ayant effectué le plus d’arrêts. Andrés mène cette section en deuxième division avec 76 interventions, une de plus que Marc Martínez.

Le match sera arbitré par le Navarrais Prieto Iglesias que cette saison, il était déjà chargé de visiter El Alcoraz del Oviedo (1-2) et qu’il a dirigé les locaux à deux reprises, avec un bilan de victoire et de nul. Dans le VAR il sera épaulé par le basque Vicandi Garrido.