Les nouvelles règles du Super Green Pass en vigueur à partir d’aujourd’hui : c’est là qu’il en faudra


Les nouvelles règles du Super Green Pass entrent en vigueur. A partir d’aujourd’hui, lundi 10 janvier, la Certification Covid renforcée est encore étendue à un certain nombre de lieux (tels que les musées, les hôtels, les piscines et les gymnases) et pour embarquer dans les moyens de transport. Voici ce que le gouvernement a établi dans le décret adopté juste avant Noël.

Aujourd’hui, lundi 10 janvier, le nouvelles règles sur le Super Pass Vert déjà établi dans le décret approuvé par le gouvernement juste avant Noël. En effet, la Certification Covid renforcée devient dès aujourd’hui obligatoire pour accéder à toute une série d’activités où jusqu’à présent elle n’était pas requise : par exemple, un écouvillon négatif ne suffira plus pour monter dans le moyen de transport, mais il sera nécessaire d’être vacciné ou guéri. La même règle s’applique également aux gymnases, piscines, musées, hôtels, centres de bien-être, cérémonies, foires et congrès.

Pendant la période des fêtes, compte tenu de l’augmentation soudaine de la courbe de contagion et de la propagation de la variante Omicron, le gouvernement a été contraint d’introduire plusieurs nouvelles mesures anti-contagion pour contenir l’infection. En fait, il en est venu à un fermé pour les non vaccinés similaire à celle introduite par d’autres pays, comme l’Autriche et l’Allemagne. A partir d’aujourd’hui en effet, le Green Pass qu’il est également possible d’obtenir avec un écouvillon négatif suffira uniquement pour aller travailler (moins pour les plus de 50 ans, pour lesquels l’obligation de vaccination a été instaurée et à partir du 15 février le Super Green Pass sera être activé). Mais pour aller au restaurant, au cinéma, voir une exposition, au théâtre, à la salle de sport, à la piscine, à l’hôtel, à une conférence etc… il faudra être vacciné ou guéri. La Certification Renforcée, nous l’avons dit, s’appliquera également aux moyens de transport : on parle à la fois des véhicules longue distance, comme les trains à grande vitesse, les bateaux et les avions, mais aussi ceux des transports publics locaux comme les bus, tramways et métros.

Les prochaines échéances à garder à l’esprit sont les 20 janvier, date à laquelle le Pass Vert de base sera également requis pour se rendre chez un coiffeur, barbier, esthéticienne ou tout autre service à la personne, le 1er février, un jour où il sera également utilisé pour les offices publics, les services postaux et bancaires. Et enfin, comme prévu, de 15 février pour les travailleurs de plus de 50 ans, il sera obligatoire de présenter le Super Green Pass également sur le lieu de travail.