les cas ont quadruplé en une semaine


L’Inde est aux prises avec le risque d’une éventuelle nouvelle vague de Covid après l’augmentation des infections enregistrées la semaine dernière : les cas ont plus que quadruplé. Commencez les vaccinations entre 15 et 18 ans.

Le nombre a quadruplé en une semaine en Inde où les nouveaux contagion donne Covid-19 ont vu une forte poussée passer de 7.031 cas quotidiens il y a une semaine ai 33.750 infections enregistrées hier. Les chiffres qui ont poussé le Le ministre indien de la Santé Mansukh Mandaviya de puiser dans un fonds d’urgence Covid-19 de 3,1 milliards de dollars alloué par le gouvernement central en juillet dernier pour tous les États dont seulement 17% ont été dépensés. De l’argent est nécessaire pour intensifier la télémédecine, ajouter des lits de soins intensifs et fournir de l’oxygène aux patients et aux hôpitaux ainsi qu’aux ambulances.

Un augmentation des infections dont seule une petite partie (1 700) est représentée par la variante Omicron qui, compte tenu toutefois de sa transmissibilité élevée, risque de submerger le pays d’une nouvelle vague dans les prochains jours. « La variante Omicron est hautement transmissible, une forte vague de cas peut submerger le système médical », a déclaré dimanche Mandaviya. Le Premier ministre indien Narendra Modi a déclaré le mois dernier que l’approvisionnement en oxygène avait augmenté et qu’il y avait davantage de lits de soins intensifs disponibles dans le pays. Depuis le début de la pandémie, l’Inde a enregistré un total de 34 922 882 cas de Covid et 481 893 décès : au moins 90 % de la population adulte du pays a reçu une dose du vaccin tandis que 65 % a pris les deux doses.

Pendant ce temps, l’Inde a commencé ce matin la vaccination des enfants âgés de 15 à 18 ans. Selon l’Unicef, il s’agit d’une audience de 253 millions de personnes, la plus grande population d’adolescents au monde. Le ministère de la Santé, comme le rapporte le Guardian, a précisé que les garçons recevront deux doses de Covaxin à une distance de 28 jours l’un de l’autre. « La plus grande campagne de vaccination au monde a commencé. Si les enfants sont en sécurité, l’avenir de notre pays est en sécurité », a tweeté le ministre Mansukh Mandaviya.