Leo Messi (PSG), positif au coronavirus



L’attaquant argentin Leo Messi a été testé positif au coronavirus A son retour des vacances de Noël, son club, le Paris Saint-Germain, a confirmé ce dimanche, qui a également fait état de trois autres infections dans l’équipe.

« Les quatre joueurs positifs de covid-19 sont Leo Messi, Juan Bernat, Sergio Rico et Nathan Bitumazala. Ils respectent actuellement l’isolement et sont soumis au protocole sanitaire correspondant », a annoncé le PSG dans un communiqué.

Par ailleurs, l’entité parisienne a indiqué que l’attaquant brésilien Neymar poursuivrait le traitement de sa blessure au Brésil jusqu’au 9 janvier avec des membres du staff médical et de performance du Paris Saint-Germain. « Son retour à l’entraînement est toujours attendu dans environ 3 semaines », a ajouté le club.

Le Paris Saint Germain a repris l’entraînement ce week-end et ce lundi à la compétition, en huitièmes de finale de Coupe de France, contre Vannes, quatrième catégorie. « Jusqu’à ce qu’il soit négatif en Argentine, il ne pourra pas se rendre en France », a déclaré le sélectionneur Mauricio Pochettino ce dimanche lors de la conférence de presse avant le match contre Vannes.

Pochettino a expliqué que Messi est en contact permanent avec les services médicaux du club et se rendra en France lorsqu’il sera à nouveau diagnostiqué négatif. « Nous sommes avec le virus depuis près de deux ans, je pense que nous savons tous ce que nous devons éviter d’être infectés et nous pouvons toujours être infectés », a ajouté Pochettino.

L’entraîneur a confirmé que dans cet environnement footballistique où les contacts sont inévitables et où il y a coexistence dans les vestiaires, il y a « beaucoup plus de risques » d’être infecté, a-t-il déclaré en référence au fait que Bernat était avec d’autres coéquipiers samedi.

« Nous prenons toutes les mesures nécessaires pour essayer d’éviter que si un joueur est infecté, il en infecte un autre. Nous faisons tout notre possible pour vivre ensemble au mieux et pour pouvoir continuer à jouer au football », a-t-il souligné.