Le prince Harry menace de poursuivre la Couronne anglaise, qui ne lui accorde pas d’escorte


Le prince Harry menace d’intenter une action en justice contre le gouvernement de la reine, car il s’est vu refuser une escorte pendant ses séjours au Royaume-Uni.

Le prince Harry, accompagné de sa fidèle épouse Meghan Markle, entame une nouvelle bataille contre le gouvernement de la reine, coupable de l’avoir privé de l’escorte au Royaume-Uni. Le deuxième fils de Charles a activé ses avocats qui, en fait, selon la presse anglaise, ont envoyé un e-mail d’avertissement au ministère britannique de l’Intérieur, dans lequel ils ont fait savoir qu’ils poursuivraient le gouvernement si le prince et sa famille ne la protection de Scotland Yard doit être reconnue.

La demande du prince Harry

La motion intervient à un moment particulier : à l’occasion du jubilé de platine de la reine Elizabeth, le neveu souhaiterait retourner à Londres avec sa famille et, par conséquent, il conviendrait que les ducs de Sussex bénéficient de la protection qui leur est due, ce qui, toutefois, ils font savoir dans la lettre que le prince a l’intention de payer de sa propre poche. La raison pour laquelle les avocats de Harry ont avancé est que les gardes du corps qu’il pourrait utiliser ne connaissent pas les informations fondamentales des services de renseignement britanniques, nécessaires pour assurer un séjour sûr et paisible au prince et à sa femme.

L’action pré-judiciaire, en fait, avait déjà commencé en juillet dernier, lorsque le prince s’est rendu à Londres pour l’inauguration de la statue dédiée à la princesse Diana, découvrant qu’il n’était pas garanti l’escorte qui, au lieu de cela, elle l’avait protégé à Prince Les funérailles de Philip en avril dernier. Les deux époux ont déjà payé une escorte privée pendant un certain temps, puisqu’ayant été privés de titres royaux, et étant deux citoyens « ordinaires », ils n’avaient droit à aucune protection, notamment en Amérique, où même le président Trump leur avait refusé cette possibilité. . Il semble que la reine ait également été informée de cette nouvelle décision du neveu, mais pour le moment, il n’y a eu aucun commentaire de la famille royale, avec qui Harry est déjà de mèche depuis des mois.