Le port obligatoire du masque est étendu aux enfants à partir de 6 ans en France



Les enfants doivent porter un masque dans les établissements publics, les transports et les marchés en France à partir de 6 ans et non 11 ans, comme c’était le cas jusqu’à présent, selon le Journal Officiel ce samedi.

Seuls les lieux où ils pratiquent des activités artistiques ou sportives seront exclus de la taxe.

En France, les mineurs entre 12 et 17 ans peuvent se faire vacciner contre le coronavirus et, depuis ce mois-ci l’injection volontaire est également ouverte aux mineurs entre 5 et 11 ans, bien que les niveaux de vaccination soient très faibles.

La règle s’ajoute aux restrictions annoncées par le gouvernement français cette semaine pour stopper l’expansion du coronavirus, sauf que ce changement d’âge des mineurs n’avait pas été communiqué publiquement par les autorités.

Le Journal Officiel de ce samedi reprend également les annonces que le Premier ministre, Jean Castex, et le ministre de la Santé, Olivier Véran, ont avancées en conférence de presse lundi dernier, comme l’interdiction de manger et de boire dans les transports en commun, y compris interurbains. , et la limitation de la capacité extérieure et intérieure.

La mesure sur le port du masque chez les mineurs intervient deux jours avant le retour en classe après les vacances scolaires, alors que le ministère de l’Éducation a également demandé aux écoles et instituts de privilégier l’activité physique en extérieur chaque fois que cela est possible.

L’éducation a également demandé le report des voyages scolaires et des sorties éducatives, tant à l’intérieur du pays qu’à l’étranger, et l’annulation des événements festifs comme la distribution de la traditionnelle  » galette des rois  » (l’équivalent du roscón de reyes).

Ce vendredi, la France a une nouvelle fois dépassé le nombre de cas positifs confirmés en 24 heures avec 232 200 contaminations et un taux d’incidence cumulé en sept jours de plus de 1 200 positifs pour 100 000 habitants, même si dans des régions comme Paris il dépasse les 2 200.

Selon les données de l’agence de santé publique, l’incidence chez les enfants de moins de neuf ans était de 483 la semaine du 20 décembre (dernières données disponibles) et de 828 entre 10 et 19 ans. Le groupe avec l’incidence la plus élevée est celui des 20-29 ans, où il atteint 1 622 positifs pour 100 000 personnes.