Le pape demande de protéger « l’identité chrétienne » en baptisant 16 enfants dans la chapelle Sixtine



Le pape a exhorté à protéger « l’identité chrétienne » baptisant neuf filles et sept garçons dans la chapelle Sixtine, une tradition vaticane vieille de plusieurs décennies qui a dû être interrompue l’année dernière par la pandémie de coronavirus.

« Ces enfants viennent ici pour recevoir la justification de Dieu, la force de Jésus, la force d’avancer dans la vie, ils viennent simplement pour recevoir l’identité chrétienne », a souligné François dans une courte homélie qu’il a prononcée de manière impromptue.

Devant les parents des enfants, qui ont rempli de larmes la chapelle couverte de fresques de Michel-Ange, François a dit que le baptême est le sacrement qui marque l’entrée dans l’Église catholique et que, par conséquent, son devoir est de « préserver l’identité chrétienne » de ses enfants. Le Pape a assuré que c’est « une tâche qui doit être accomplie chaque jour ».

Comme d’habitude, le Pontife a immédiatement rassuré les parents en leur disant de s’assurer que les bébés n’avaient pas trop chaud ou trop faim lors de la longue cérémonie dans la salle qui accueille les conclaves secrets au cours desquels les cardinaux élisent les nouveaux pontifes. Pour cette raison, il a invité les mères à se sentir libres d’allaiter leurs enfants « devant le Seigneur sans aucun problème ».

« C’est une cérémonie un peu longue et ils se sentent étranges dans un environnement qu’ils ne connaissent pas », a-t-il déclaré. Dès qu’il a commencé, il a été sensible aux cris : « L’un commencera et les autres suivront », a-t-il déclaré en plaisantant.

Aux parrains et marraines des enfants, il a particulièrement attiré l’attention sur leur tâche de « protéger cette identité ». « C’est votre travail durant votre vie (…) une tâche quotidienne, de les faire grandir avec la lumière qu’ils reçoivent aujourd’hui : c’est le message », a-t-il assuré.

La tradition pontificale d’administrer le baptême a commencé avec saint Jean-Paul II pour se souvenir du jour où Jésus a été baptisé dans le Jourdain. Le pape polonais a baptisé plus de 1 400 enfants au cours de son pontificat. Le Saint-Père célèbre généralement le sacrement du baptême deux fois. En plus du mois de janvier, après les fêtes de Noël, le Pontife baptise généralement plusieurs catéchumènes adultes la nuit de Pâques.