Le mot scanner : « famine », « petite peine » ou « dakarian »



Noël est terminé et une nouvelle année commence dans laquelle nous verrons à coup sûr mots nouveaux, ou curieux, ou qui ont simplement retenu notre attention. et dans le observateur Nous continuerons à les collectionner. Le résultat à cette occasion est une liste avec un peu plus d’une demi-douzaine de mots, sans que son inclusion implique la censure ou l’acceptation, mais seulement un enregistrement de ce que les locuteurs utilisent et comment ils le font. faire évoluer le lexique.

Famine. La faim continue d’affliger de nombreuses personnes à travers le monde et « faim » est utilisé pour désigner cette situation, un mot créé par acronyme en joignant « faim » à la dernière syllabe de « épidémie » ou « pandémie ».

Pénalité. Une « petite pénalité » est une pénalité peu claire infligée pour une affaire mineure. On l’appelle aussi, moins traditionnellement, « penalti ‘light' ». Comme cela arrive parfois avec les diminutifs, il a été lexicalisé avec un nouveau sens qui va au-delà de ce qui correspond à sa formation de « petite peine ».

Xénotransplantation. Avec l’annonce d’une greffe de cœur de porc, on a parlé de « xénotransplantation », c’est-à-dire celles qui sont réalisées entre des organismes d’espèces différentes. On les appelle aussi « hétérotransplantation ».

Dakarino. Cette année, le rallye anciennement connu sous le nom de Paris-Dakar (aujourd’hui c’est juste Dakar) se déroule à nouveau en Arabie. Pour les participants et, plus généralement, ce qui est lié à cette compétition, « dakarian » est utilisé, comme dans « les dakarians » ou « le stade dakarian ».

Monocaméralité. Il y a un débat dans la rédaction de la nouvelle Constitution du Chili sur la « monocaméralité » comme caractéristique possible du nouveau système politique qui sera établi. Cette voix est formée de « monocaméral », qui s’applique au pouvoir législatif composé d’une seule chambre de représentants.

Ikagaï. Le « ikagai » japonais est un autre des « secrets » du bien-être personnel, comme le « hygge » danois ou le « fika » suédois. Dans ce cas, avoir un but dans la vie est la clé de la longévité et du bonheur.

Favorabilité. La « favorabilité » fait référence à la tendance favorable d’une option dans l’opinion publique. Par exemple, si un candidat à une élection reçoit 70% de soutien dans un sondage, on dit qu’il a 70% de faveur.