Le derby de la Copa del Rey Betis-Sevilla reprend ce dimanche à huis clos à 16h00.



le Betis-Séville qui s’est joué samedi soir à Benito Villamarín, en huitièmes de finale de la Copa del Rey et qui a dû être suspendu lorsque le joueur de Séville Joan Jordán a reçu l’impact d’un objet depuis les tribunes, reprendra ce dimanche à huis clos sur la même stade.

Le juge de compétition de la Fédération royale espagnole de football (RFEF) a décidé de reprendre le match à partir de 16h00 sur la même scène et à huis clos.

La RFEF informe que cette résolution est notifiée aux clubs concernés, ainsi qu’à la Commission Technique des Arbitres et que « sans préjudice de l’applicabilité immédiate de la présente résolution, un recours peut être formé contre elle devant la Commission nationale de deuxième instance dans le délai non prorogeable de 48 heures à compter de sa notification.

Il est également indiqué que les dispositions de l’article 242.1 du Règlement Général de la RFEF seront respectées concernant la composition des joueurs de football à la reprise, avec quoi Seuls ceux qui étaient déjà inscrits pour samedi pourront jouer.

La délibération précise qu’après concertation avec les clubs, la salle a proposé que la rencontre reprenne le dimanche 16 janvier pour des raisons de logistique d’organisation.

Le visiteur a pour sa part demandé qu’en cas de reprise, celle-ci n’ait pas lieu avant le mercredi 19 janvier, étant donné que le footballeur qui a reçu l’impact de la barre a reçu une recommandation médicale pour une période d’observation de 24 heures. , si bien que son équipe n’a pas pu compter sur son aide à la reprise, s’estimant lésée par celle-ci.

Le derby a été suspendu par l’arbitre après 39 minutes de jeu, le joueur de Séville Joan Jordán a été touché à la tête par une barre en PVC juste après que l’équipe locale ait égalé à un.

L’incident s’est produit dès que le Betis a égalisé le score avec un « but olympique » du Français Nabil Fekir qui a fait 1-1, car avant cela l’Argentin Alejandro ‘Papu’ Gómez a réussi à faire 0-1 à la 35e minute.

Lors de la célébration du but par les supporters locaux, un bâton lancé depuis les tribunes du Gol Sur de Benito Villamarín a frappé Jordán à la tête, qui est d’abord tombé sur l’herbe, quelque peu étourdi.