Le Covid détruit toute la famille à Turin, grands-parents, père et fils décédés : personne n’a été vacciné


Famille détruite par le Covid en quelques semaines : d’abord le décès des grands-parents nonagénaires, puis le petit-fils de 42 ans décédé et enfin le père de ce dernier, âgé de 69 ans.

Activez les notifications pour recevoir des mises à jour sur

Un véritable massacre qui a été perpétré par le covid en quelques semaines dans une famille piémontaise de la province de Turin. Après la mort des grands-parents âgés touchés par le virus en décembre dernier, en effet, le covid a aussi tué le petit-fils de seulement 42 ans au début du mois et enfin il y a quelques jours, il est également décédé le père de 69 ans de ce dernier et gendre des deux aînés. Malheureusement aucun d’entre eux n’avait été vacciné anti covid et quand le virus est arrivé c’était dévastateur. C’est l’histoire tragique des membres d’une famille de San Francesco al Campo fortement touchée par le SRAS-CoV-2 qui a également infecté le fait de l’homme de 42 ans et de l’épouse de l’homme de 69 ans qui, cependant, a réussi guérir et se sauver grâce à un traitement médical.

Les premiers touchés par le coronavirus ont été les grands-parents de quatre-vingt-dix ans, d’abord Olga Goffi puis Maurizio Ghella, décédé deux jours plus tard à l’hôpital fin décembre. Malheureusement, le 6 janvier, le même sort a frappé son neveu, Marco Ferrero, qui s’est également retrouvé en réanimation covid à l’hôpital Ciriè où il est décédé malgré les thérapies mises en place par les médecins. Un décès inattendu compte tenu de l’âge et de l’état de santé de l’homme qui n’avait pas de pathologies antérieures et était très actif dans le sport. Au moment de sa mort, son père était déjà hospitalisé pour le même virus. Jusqu’au dernier, on espérait qu’il pourrait faire comme sa femme mais malheureusement sa situation clinique ne s’est jamais améliorée et l’homme de 69 ans est décédé vendredi 14 janvier dernier des suites de complications causées par le coronavirus dans le service de réanimation, toujours à l’hôpital de Cirié.

Un nouveau deuil pour une famille déjà détruite par le Coronavirus en quelques semaines. La seule survivante du virus est Mme Rinuccia, également non vacciné et s’est retrouvé en soins intensifs covid, mais a réussi à survivre à une pneumonie interstitielle. « Personne n’a à juger les choix effectués. Chacun en assume la responsabilité. Pour nous, seule une famille qui faisait partie de notre communauté est décédée » a déclaré le maire de la petite ville de Turin où vivait la famille.