L’Australie perd en appel pour retarder l’audience de l’affaire Djokovic



Les avocats du gouvernement australien ont perdu un recours dans lequel ils demandaient que l’audience prévue lundi sur l’expulsion du joueur de tennis serbe Novak Djokovic soit reportée à mercredi. Dans une ordonnance publiée ce dimanche, le Melbourne Circuit Court a indiqué que l’audience sur la révocation du visa du joueur de tennis, qui peut être suivie en ligne, se tiendra lundi à 10 heures (23 heures GMT dimanche), comme prévu. Les avocats du ministère australien de l’Intérieur ont demandé au tribunal de retarder l’affaire jusqu’à deux jours, mais le juge Anthony Kelly a rejeté l’appel.

La pétition est intervenue après que les avocats du joueur de tennis ont présenté un document de 35 pages au tribunal ce samedi dans lequel Ils ont allégué que le numéro un mondial avait reçu une exemption médicale pour entrer en Australie sans être vacciné après avoir été infecté par le covid-19 en décembre dernier.

Les avocats assurent que Djokovic a été testé positif au covid le 16 décembre 2021 et que deux semaines plus tard il était guéri, de sorte que le 1er janvier il avait reçu l’autorisation d’entrer en Australie sans se faire vacciner.

Jeudi dernier, l’équipe juridique du joueur de tennis a demandé au tribunal une réponse définitive sur l’expulsion pour ce mardi pour des raisons de programmation de l’Open d’Australie, qui se tient à Melbourne entre le 17 et le 30 janvier, auquel le juge a répondu qu’en l’espèce « la queue ne va pas déplacer le chien. »

Au milieu d’un grand tumulte international, Les autorités australiennes ont révoqué le visa de Djokovic pour non-respect présumé des mesures contre le covid-19 à son arrivée dans le pays océanique mercredi soir, malgré une dispense médicale qui lui a permis de défendre son titre dans le tournoi sans être vacciné.

Le joueur de tennis serbe de 34 ans est isolé depuis jeudi dans un hôtel de Melbourne en attendant que la justice australienne réexamine son dossier, après que ses avocats ont fait appel de la décision des autorités du pays océanique.

Malgré l’argument des avocats selon lequel Djokovic a été testé positif au covid-19 le 16 décembre, plusieurs photos publiées sur les réseaux sociaux montrent comment le numéro un mondial du tennis a participé à des événements publics sans masque ce même jour et le lendemain. De son côté, la joueuse de tennis tchèque Renata Vorácová, qui a été arrêtée jeudi dernier après que les autorités australiennes ont annulé son visa, a quitté l’Australie ce samedi. Vorácová, qui était en Australie depuis décembre et avait déjà disputé un match de préparation avant l’Open d’Australie, avait obtenu une dispense médicale pour entrer dans le pays car elle n’était pas complètement vaccinée.

L’Australie exige que les voyageurs aient le calendrier complet du vaccin contre le covid-19 ou une exemption médicale valide pour entrer dans le pays.