L’apprentissage de la pandémie, à débattre, lors de la prochaine réunion d’HERALDO



Unir différentes visions de la réalité qui nous entoure, dans un cadre de dépassement de la pire crise sanitaire vécue par la société, où la tolérance, la compréhension et la collaboration seront essentielles pour aborder notre avenir immédiat. C’est l’objectif du cycle de conférences ‘Ponts de compréhension’, une initiative lancée par HERALDO, avec la collaboration de la Fondation « la Caixa », et qui débutera le 2 février avec la conférence ‘Ce que nous apprenons de la pandémie’ .

Xavier Goma, philosophe, écrivain et essayiste et directeur de la Fundación Juan March, et Adèle Cortina, directeur académique de la Fondation Étnor et professeur d’éthique et de philosophie politique à l’Université de Valence, participera à cette première rencontre. Deux penseurs de haut niveau qui offriront leur point de vue sur les enseignements que l’on peut tirer de cette crise et les conséquences dans notre société. Le colloque sera animé par Mikel Iturbe, directeur de HERALD.

Pour assister à la conférence, qui aura lieu le 2 février prochain, à 10h00, à l’Auditorium Caixaforum (Calle de José Anselmo Clavé, 4), il suffit de s’inscrire, jusqu’au 1er février prochain à 14h00, via le web conferences.heraldo.es

Les intervenants en détail

Javier Goma Il est docteur en philosophie et diplômé en philologie classique et droit et dirige, depuis 2003, la Fondation Juan March. avoir le Prix ​​national d’essai 2004 pour son premier livre, « Imitation et expérience », qui, avec « Aquiles dans le gynécée » et « Exemplarité publique », forment une trilogie consacrée à l’expérience de la vie. Il écrit régulièrement pour des journaux, des magazines et des suppléments et collabore avec la Radio Nacional de España (RNE). Il est mécène du Théâtre Royal. En 2012, le magazine Foreign Policy l’a inclus dans la liste des cinquante meilleurs intellectuels ibéro-américains les plus influents.

Pour sa part, Adèle Cortina Elle est professeur d’éthique et de philosophie juridique, morale et politique à l’Université de Valence depuis 1986, ainsi que directrice de la Fondation Étnor, pour l’éthique des affaires et des organisations. Elle a été la première femme à entrer, en 2008, à l’Académie des sciences morales et politiques et a reçu le prix Prix ​​national d’essai, en 2014, pour son ouvrage « A quoi sert l’éthique ? », ouvrage où il évoque des notions comme l’exemplarité, la coexistence ou la responsabilité, et rappelle qu' »aucune société ne peut fonctionner si ses membres ne maintiennent pas une attitude éthique ».

  • Inscrivez-vous gratuitement à la conférence ‘Ce que nous apprenons de la pandémie’ sur le web conferences.heraldo.es

FAIT PAR BLUEMEDIA STUDIO
Ce contenu a été produit par BLUEMEDIA STUDIO, l’unité Branded Content de Henneo.