l’accusation du skieur après le géant masculin d’Adelboden


Le comportement des 12 mille spectateurs présents à Adelboden pour assister au géant masculin de la Coupe du monde de ski alpin a créé de nombreuses polémiques compte tenu du non-respect des règles de base anti-Covid comme l’espacement ou le port de lunettes.

Après que les courses de l’année dernière ont dû se dérouler sans public en raison de la pandémie, aujourd’hui pour Adelboden les spectateurs sont revenus fouler les tribunes de la station de ski suisse à l’occasion de la géant hommes de la coupe du monde de ski alpin. Ma il comportement des fans suisses a créé de nombreuses controverses compte tenu de la non-respect des règles de base anti-Covid.

De nombreux protagonistes du cirque blanc ont également exprimé leur déception face aux 12 mille spectateurs entassés sans aucune distance et pour beaucoup sans masques. Parmi ceux-ci, le plus dur était le skieur autrichien Manuel Feller, vice-champion du Géant derrière l’animateur Marco Odermatt : « Les Suisses ont une approche légèrement différente de cette pandémie. Ils essaient d’infecter tout le monde au cours d’un week-end » en fait, a-t-il déclaré aux micros du diffuseur autrichien Orf après la course d’aujourd’hui.

La référence de l’Autrichien de 29 ans, en plus des conditions dans lesquelles le public présent à Adelboden s’est entassé au mépris total des règles anti-contagion (les organisateurs ont fait savoir que le masque dans cette zone n’était pas obligatoire), est également due au fait que malgré la pandémie de coronavirus et l’augmentation exponentielle des cas de Covid-19 dans le monde, après la fin de la course les spectateurs ont donné vie à une fête endiablée dans l’aire d’arrivée pour célébrer la victoire de l’idole de la maison. Des témoins qui étaient en Suisse pour suivre la course ont défini ce qu’ils considéraient comme « une scène absurde« Suite à la polémique, l’organisation a décidé d’annuler la remise des prix d’avant-spectacle dans la soirée.