La Prime Location Jeune est-elle compatible avec le Revenu Minimum Vital ?



Ce mardi 18 janvier, le Conseil des ministres a approuvé l’arrêté royal réglementant la prime locative dite jeune et le plan national d’accès au logement 2022-2025. Le Chèque Location Jeune signifie pour les allocataires une aide de 250 euros par mois pendant deux ans, une aide qui est perçue par personne et non par foyer. Celui qui en bénéficie doit être âgé entre 18 et 35 ans, et disposer d’une source régulière de revenus inférieure à trois fois l’IPREM (Indicateur Public des Revenus à Effets Multiples), ce qui implique un montant plafond annuel de 24 138 euros bruts.

L’aide est destinée aux jeunes qui habitent dans des logements avec un loyer maximum de 600 euros par mois, bien que dans certaines communautés autonomes, la limite puisse atteindre 900 euros. En plus de ça, le cas des loyers par chambre est envisagé, avec une limite de 300 euros dans chaque cas, plafond pouvant monter à 450 euros selon avis de la commission de suivi correspondante. Le logement doit être dans toute la résidence habituelle des bénéficiaires.

En revanche, l’aide sera compatible avec d’autres destinées au même objet à des bénéficiaires particulièrement vulnérables, selon la considération de chaque autonomie ; il est compatible avec les prestations non contributives de la Sécurité Sociale et le Revenu Minimum Vital (IMV), bien que la somme de la Prime Location Jeune et de ces aides ne puisse excéder le total des revenus locatifs. Il est également compatible avec le montant du programme d’aides aux jeunes et pour contribuer au défi démographique inscrit dans le Plan d’État pour l’accès au logement 2022-2025 précité. Dans ce cas, la limite de la somme de la Prime Location Jeune et de l’aide de ce programme sera de 75%.

Qu’est-ce que le Revenu Minimum Vital ?

Le Revenu Minimum Vital est une prestation visant à prévenir le risque de pauvreté et d’exclusion sociale des personnes vivant seules ou intégrées dans une unité de cohabitation et ils manquent de ressources économiques de base pour couvrir leurs besoins. Il contient des incitations à l’emploi et à l’inclusion, articulées à travers différentes formules de coopération entre les administrations.

Concernant le Chèque Location Jeune, le cahier des charges IMV répond à plusieurs prémisses. Pour commencer, Les bénéficiaires IMV doivent être âgés d’au moins 23 ans ; Même s’ils partagent une adresse avec une unité de cohabitation, ils ne doivent pas être mariés (sauf s’ils ont entamé une procédure de séparation ou de divorce), ni être unis à une autre personne en tant que couple de fait, ni faire partie d’une autre unité de cohabitation. En outre, les personnes majeures ou mineures émancipées peuvent être titulaires (à condition qu’elles aient la capacité juridique), lorsqu’elles ont des enfants ou des mineurs en garde à vue aux fins d’adoption ou d’accueil permanent, ou des orphelins absolus lorsqu’elles sont les seuls membres de la famille, unité de coexistence et aucun d’entre eux n’atteint l’âge de 23 ans.

La rémunération, qui est revalorisée ce 2022 de 3% après la hausse de l’IPREM, passera cette année de 483 à 1.065 euros par mois, en fonction du nombre de membres majeurs de l’unité de cohabitation et de mineurs à charge. En 2021, il y avait 336 933 bénéficiaires IMV en Espagne.