La pilule anti-Covid de Merck arrive aussi en Lombardie : à qui elle sera donnée


Plus d’un millier de packs de la pilule Merck, le premier médicament anti-viral contre le Covid approuvé en Italie par l’AIFA, ont été distribués en Lombardie.

le premier médicament antiviral contre le Covid-19: c’est la pilule Merck connue sous le nom de molnupiravir. Après avoir reçu le feu vert de l’Agence italienne des médicaments, le 4 janvier, le Commissaire Structure l’a distribué aux Régions. Parmi celles-ci également la Lombardie : 1 800 boîtes de quarante comprimés ont été livrées dans la région.

C’est pour qui?

Le médicament – qui évite les hospitalisations – est destiné aux patients testés positifs au Covid, qui ne sont pas hospitalisés, qui ont un état léger à modéré et qui sont des patients fragiles, qui risquent de développer une forme sévère de Covid-19. La pilule est en effet destinée en particulier à ceux qui, en raison de leur fragilité, ne répondent pas bien à la vaccination et pourraient ainsi prévenir les formes d’infection les plus graves. Le médicament doit être pris dans les cinq jours suivant l’apparition des premiers symptômes : le traitement consiste à prendre quatre gélules deux fois par jour. Il est déconseillé de le prendre pendant la grossesse. Le médicament, pour le moment, est arrivé dans les pharmacies hospitalières. Plus tard il arrivera dans ceux autorisés : il sera prescrit par les médecins généralistes ou par les hôpitaux eux-mêmes.

Parce qu’il ne remplace pas le vaccin

Le molnupiravir rend le virus incapable de se multiplier. Evidemment cela ne remplace pas la vaccination : d’ailleurs parce qu’elle a une faible efficacité, mais surtout parce qu’elle a une durée d’action limitée par rapport au vaccin. Après quelques jours, le corps élimine le médicament. Le vaccin, quant à lui, agit sur le système immunitaire et le rend capable de combattre le virus pendant des mois.