La Palma reçoit plus de 120 millions d’aides pour couvrir les dommages causés par le volcan



Le président du gouvernement des îles Canaries, Ángel Víctor Torres, a avancé ce jeudi que sur l’île de La Palma plus de 120 millions d’euros d’aide pour couvrir les dommages causés par le volcan Cumbre Vieja.

Lors d’une conférence de presse pour rendre compte des accords adoptés au sein de la commission mixte, il a commenté que les personnes concernées « méritent » que l’aide parvienne à leurs poches et a justifié le retard dans lequel elle a été nécessaire le faire avec « sécurité juridique » et par le biais du registre unique des personnes affectées.

En fait, il a souligné qu’au cours du processus Des « fraudes » ont été détectées pour bénéficier de l’aide, citant comme exemple qu’il y avait des gens qui ont signalé la perte de la maison mais qu’il s’agissait d’un héritage et donc pas de propriétaires uniques, d’autres qui ont donné des numéros de compte sans prévenir qu’ils étaient en train de divorcer avec des biens communs ou qui ont dit qu’ils avait perdu trois maisons et il s’avère qu’il s’agissait d’une maison avec trois familles à l’intérieur.

« Tout cela doit être confronté, il faut vérifier, dater, s’asseoir avec les familles », a-t-il dit, défendant le travail mené par le équipe de 30 travailleurs sociaux, souvent les jours fériés et les jours de congé, et l’honnêteté et l’honnêteté de la majorité des personnes concernées.

Torres a signalé qu’à la fin du 29 décembre, le registre unique des personnes touchées a reçu un total de 4 533 demandes dont 2 473 ont été résolues, soit 62 %.

Concernant l’aide, il a précisé que plus de 3 millions ont déjà été distribués des dons qui figurent dans les comptes du Cabildo et des municipalités d’El Paso, Tazacorte et Los Llanos de Aridane ; 13,5 millions pour la filière banane ; près de 2 millions aux PME et entreprises ; plus de 2 millions pour couvrir les frais d’hébergement à l’hôtel des personnes allergiques et près de 100 logements ont été acquis « et en un temps record », auquel s’ajoute qu’en janvier les préfabriqués commenceront à être livrés.

De même, il a indiqué que 264 000 euros ont été distribués pour l’achat de meubles et d’appareils électroménagers ; plus de 63 millions via le consortium d’assurances ; 1,5 million aux municipalités pour les services de base essentiels ; 200 000 euros pour le paiement du PCI extraordinaire ; assurance véhicule et soutien psychologique; 10,3 millions pour 44 entreprises via le consortium, 3,5 millions pour les indépendants et 5 millions pour les usines de dessalement.

De plus, le mise en œuvre du plan pour l’emploi pour plus de 1 600 personnes pour un montant de 63 millions, « le plus important de l’histoire des îles Canaries », et que le dossier est déjà en cours de finalisation pour verser une aide de 60.000 euros par logement perdu et pour un total de 4,2 millions.

Torres a insisté pour que « l’urgence et avec des difficultés » reste Mais la « phase B » est déjà entrée, marquant la « reconstruction sûre », soulignant que de nombreuses personnes pourront regagner leur domicile une fois les cendres retirées.

Le décret-loi d’urbanisme, presque prêt

Il a également déclaré qu’un décret-loi d’urgence pour la planification est en cours de finalisation, en l’absence de toute contribution en suspens d’une administration locale, « avec consensus » avec les administrations et les personnes concernées et afin de rendre compatible la reprise des quartiers avec un urbanisme du « XXIe siècle » fondé sur « la durabilité et l’efficacité ».

En ce sens, il a avancé que le construction de routes d’urgence entre Las Manchas et Puerto Naos sera achevé la semaine prochaine s’il n’y a plus de retards dus à la présence de gaz dans la région.

Le président du Cabildo de La Palma, Mariano Hernández, a souligné « l’engagement » des administrations à « laisser la peau » dans la reconstruction de l’île Et maintenant, l’éruption étant terminée, ils travaillent « contre la montre » pour que les gens puissent rentrer chez eux, car « les gens sont toujours la principale priorité ».

Il a valorisé le travail effectué par le registre unique de la communauté autonome pour la remise des dons – plus de 2 millions de comptes Cabildo et il en reste encore huit millions – et espère que le décret-loi d’urbanisme sera approuvé dans les plus brefs délais. « de répondre rapidement » aux demandes des personnes concernées.