Là où les hospitalisations et les soins intensifs augmentent, région par région


Données Agenas actualisées au 6 janvier : le taux d’emploi des services de réanimation Covid est passé à 16%, le taux d’occupation des services a augmenté à 22%.

Activez les notifications pour recevoir des mises à jour sur

L’escalade des infections à Covid met en péril la stabilité du système hospitalier, les services ordinaires et les unités de soins intensifs étant de plus en plus sous pression. Pour la première fois depuis le début de la pandémie il y a près de deux ans aujourd’hui, jeudi 6 janvier, plus de 200 000 cas positifs ont été enregistrés en Italie (bien qu’il soit à noter que plus de 33 000 cas sont liés à un recalcul de l’Emilie-Romagne Région). Dans le bulletin d’aujourd’hui, il y a 1 467 patients en soins intensifs, 39 de plus en 24 heures, alors qu’il y a 13 827 patients hospitalisés avec des symptômes dans les services ordinaires (+ 463).

La situation des hôpitaux apparaît de plus en plus difficile selon ce qui ressort des données publiées par leAgence nationale des services régionaux de santé (Agenas), qui met en évidence à quel point à l’échelle nationale le taux d’occupation des lits pour les patients positifs au Covid dans les services s’élève à 22%. L’emploi de l’intensif, avec la mise à jour du 6 janvier, monte au contraire à 16% au niveau national. Voyons, région par région, où se multiplient les hospitalisations et les soins intensifs selon les données Agenas.

Abruzzes : 13 % TI, 19 % (+ 2 %) zone non critique

Nouveau décret Covid, combien devront payer les plus de 50 ans qui ne vaccinent pas

Basilicate : 3% (- 1%) IT, 20% zone non critique

Calabre : 16 % (+ 1 %) TI, 34 % (+ 1 %) zone non critique

Campanie : 10 % (+ 1 %) IT, 20 % (+ 1 %) zone non critique

Emilie Romagne : 16% IT, 19% (+1%) zone non critique

Frioul-Vénétie Julienne : 17 % TI, 24 % zone non critique

Lazio : 20 % (+ 1 %) TI, 21 % (+ 1 %) zone non critique

Ligurie : 20% (-1%) TI, 34% (+2%) zone non critique

Lombardie : 15 % informatique, 24 % (+ 1 %) zone non critique

Marche : 20% (-1%) TI, 24% zone non critique

Molise : 5% TI, 12% (-1%) zone non critique

Bolzano : 17% (-1%) informatique, 15% (-1%) zone non critique

Trento : 28 % (+ 4 %) TI, 19 % zone non critique

Piémont : 22% (+3%) TI, 26% (+1%) zone non critique

Pouilles : 8% IT, 14% (+1%) zone non critique

Sardaigne : 11 % (+ 2 %), 11 % zone non critique

Sicile : 14% TI, 26% (+1%) zone non critique

Toscane : 17 % (+ 1 %) TI, 18 % (+ 1 %) zone non critique

Ombrie : 14 % (+ 1 %) TI, 27 % (-1 %) zone non critique

Vallée d’Aoste : 15% TI, 42% (-3%) zone non critique

Vénétie : 19 % (-1%) informatique, 19 % (-2%) zone non critique