la liste des activités pour lesquelles il est nécessaire


Avec le nouveau décret, le gouvernement a décidé d’allonger encore la liste des activités pour lesquelles le super pass vert sera nécessaire. Il sera également nécessaire pour les banques, les bureaux de poste, les centres commerciaux, les magasins, les coiffeurs et bien d’autres entreprises. Voyons lesquelles et surtout depuis quand.

Pour de nombreuses activités, vous aurez besoin du pass vert de base. Avec le décret qui vient d’être voté en Conseil des ministres, le gouvernement a pris une série de mesures pour contrer la pandémie de Covid et la nouvelle vague d’infections dues à la variante Omicron. Pour la troisième fois en trois semaines, il s’élargit à nouveau la liste des activités pour lequel la certification verte sera nécessaire, mais cette fois nous parlons de la base, qui peut être obtenue avec vaccination, cicatrisation ou écouvillonnage négatif. En plus de ceux prévus par les deux derniers décrets du gouvernement Draghi, pour lesquels le super pass vert est nécessaire, il existe également d’autres endroits où vous ne pouvez entrer qu’avec la certification verte de base (et donc aussi avec le tampon). Au Palazzo Chigi, il y a eu une longue discussion sur la mesure, car à l’origine elle devait prévoir le super laissez-passer vert – et donc exclure les tampons -, puis les ministres de la Ligue ont menacé de ne pas signer le décret et nous sommes arrivés à la médiation finale qui prévoit, en effet, l’obligation d’un pass vert de base.

La liste des activités incluses dans la disposition est illustrée dans le décret-loi qui a reçu le feu vert de l’exécutif. Dans le texte, à l’article 2, on lit :

a) les services personnels ;

b) les offices publics, les services postaux, bancaires et financiers, les activités commerciales, à l’exception de celles nécessaires pour assurer la satisfaction des besoins essentiels et primaires de la personne, identifiés par décret du président du conseil des ministres, sur proposition du ministre de la santé, d’un accord avec le ministre du Développement économique et de l’Administration publique, à adopter dans les 15 jours à compter de la date d’entrée en vigueur de la présente disposition.

2. La disposition visée au paragraphe 1, lettre a), s’applique à partir du 20 janvier 2022. Les dispositions visées au paragraphe 1, lettre b), s’appliquent à partir du 1er février 2021, ou à compter de la date d’entrée en vigueur du décret présidentiel du le Conseil des ministres visé dans la même lettre, s’il est différent. « .

Une distinction importante est faite dans le texte : à partir du 20 janvier, l’obligation du pass vert de base pour les services à la personne devient obligatoire. Parlons donc des coiffeurs, des barbiers, des salons de beauté et autres et des blanchisseries. Alors qu’en ce qui concerne le point B, l’entrée en vigueur est prévue pour le 1er février. Un Dpcm sera nécessaire pour préciser quelles activités seront incluses – ou plutôt exclues – de cette liste. Pour l’instant, on sait qu’il comprend les offices publics, les bureaux de poste, les banques, les commerces et les centres commerciaux (hors services essentiels).