La bonbonne de butane grimpe de 5% ce mardi, jusqu’à 17,75 euros



La bouteille de butane de 12,5 kilogrammes monte à partir de demain 4,91% sur le prix maximum en vigueur actuellement, jusqu’à 17,75 euros la bouteille, tel que publié ce lundi par le Journal officiel de l’État (BOE).

L’augmentation maximale des prix est conséquence de la valeur élevée des prix de la matière première, malgré une baisse par rapport aux deux mois précédents (-9,37%), la hausse des taux de fret (+35,21%) et la dépréciation de l’euro face au dollar (-2,80%), ont expliqué à l’Efe des sources du ministère de la transition écologique et le défi démographique (Miteco).

Pour compenser la hausse des prix, le gouvernement approuvé en octobre dernier une bonification du bonus social thermique à la charge des budgets 2021, avec 100 millions d’euros supplémentaires, jusqu’à 202,5 ​​millions. Grâce à cette mesure, le indemnisation des consommateurs vulnérables, qui dépend de la zone climatique dans laquelle ils vivent, est passé d’un minimum de 25 euros à 35 euros -environ deux cylindres-, et d’un maximum de 123 à 370 euros, ont rappelé les sources.

Le prix de vente maximum du GPL en conteneur (bouteille de butane) compris entre 8 et 20 kg est réglementé et est revu tous les deux mois le troisième mardi du mois, par Résolution de la Direction Générale de la Politique Energétique et des Mines. Cette révision est calculée en fonction du coût de la matière première (propane et butane) sur les marchés internationauxs, ainsi que le coût du fret (transport) et l’évolution du taux de change euro-dollar.

D’autre part, dit rrévision des prix, haut ou bas, est limité à 5%, accumuler l’excès ou le défaut de prix pour son application dans les révisions ultérieures.

Le GPL en bouteille est un mélange d’hydrocarbures, principalement composé de butane, qui sert d’alternative au gaz naturel pour sa consommation d’énergie dans des récipients sous pression, notamment dans les villes ou centres urbains sans raccordement au réseau de gaz naturel.

Actuellement 68 millions de conteneurs de GPL de différentes capacités sont consommés, dont 53 millions sont soumis au prix maximum réglementé (78%). C’est un carburant en déclin : de 2009 à 2018 la consommation totale de GPL en bouteille a diminué de 20 %, précise-t-on auprès de la Miteco.

Inscrivez-vous à la newsletter de l’économie et vous aurez chaque semaine les dernières nouvelles du secteur, des clés et des recommandations d’experts.