Je ne risquerais jamais une naissance prématurée


La journaliste Francesca Barra est positive au sujet du Covid et accuse ceux qui le définissent uniquement comme une grippe, pensant au danger pour ses enfants et sa grossesse.

Francesca Barra et Claudio Santamaria (LaPresse)

Francesca Barra et Claudio Santamaria (LaPresse)

Francesca Barra est positive au Covid, comme elle l’annonce elle-même sur sa page Instagram, profitant également de l’occasion pour réitérer le besoin de sécurité et mettre en garde contre la maladie. La journaliste et présentatrice s’en prend donc aussi aux no-vax, ceux qui considèrent le virus comme une simple grippe. Hier c’est elle qui a écrit que sa fille, Emma Angelina, était isolée car elle était positive au Covid, alors qu’elle et son compagnon Claudio Santamaria étaient négatifs, et l’impossibilité de la serrer dans ses bras l’avait amenée à acheter un costume, des gants, une visière et masques pour que vous puissiez rester près d’elle: « Nous sommes tous occupés par un sens des responsabilités, de l’amour et de la collaboration, à la maison et à l’extérieur », a-t-il écrit. Les choses ont cependant changé en quelques heures et ont également été positivisées, comme le révèle un post.

Slash contre No-Vax

Le journaliste s’en prend surtout à tous ceux qui minimisent les effets du Covid: « A ceux qui : ‘c’est juste la grippe’, qui confient leur vie et celle de leurs enfants à la chance (car on peut la prendre sans symptômes, avec des symptômes légers, mais aussi se sentir mal !), je dis : ‘tu la prends « ! vous qui n’êtes pas très prudent, infectez légèrement d’autres membres négatifs de la famille, considérez les imbéciles de prudence, dispensez les conseils des professeurs! Devenez fou à la recherche d’informations et de réponses pour les écouvillons moléculaires, gardez vos enfants à la maison de l’école à nouveau en les privant de socialité et de liberté . leur vie, soumettez-les à des quarantaines supplémentaires, prenez la place des médecins, des infirmières, des experts ! Continuez à rire sur les réseaux sociaux, à penser que votre cas est exemplaire ».

Les conséquences du Covid

Barra poursuit en soulignant comment le problème au-delà de ce que certains no-vax appellent « grippe » est également les conséquences pratiques et psychologiques de restrictions supplémentaires, surtout pour celles qui sont enceintes et ont des enfants en bas âge, comme elle : « Moi, qui suis enceinte et je vois ce que cela signifie d’avoir des enfants à la maison en ce mois très complexe, que je vois depuis des jours ma fille de 8 ans fille avec une fièvre très élevée, je ne risquerais jamais d’infecter même une fille de 5 ans, de la faire se sentir si mal, de la garder encore à la maison, loin de l’école. Ou de risquer une naissance prématurée, par exemple. Ou d’attraper une haute ‘fièvre’ qu’elle pourrait me faire passer de mauvais moments avec ceux qui ont besoin de moi !!! Car même une grippe pourrait nous affaiblir. Alors je le répète, soyez médecins sur vos babillards et apprenez à respecter ceux qui ont perdu des êtres chers à cause de ça foutu virus, dont il a souffert et souffre encore et pour tous les agents de santé qui sont épuisés aussi à cause de vos banalités. Et pour ceux qui choisissent le meilleur pour leur famille ».

J-Ax : « Je reçois des menaces de mort de No-Vax, ils m’envoient des photos de balles »