j’ai le syndrome de Guillain-Barré


Le visage alourdi mais adouci par un filtre photographique, la voix brisée et éprouvée par l’hospitalisation : « Les médecins suspectent un syndrome de Guillan-Barré ».

Jenna Jameson, la pornstar américaine la plus connue entre la seconde moitié des années 90 et le début des années 2000, aurait contracté le syndrome de Guillain-Barré. Elle s’est montrée à ses fans sur Instagram, le visage alourdi mais rendu aimable par un filtre photographique, sa voix brisée et éprouvée par l’hospitalisation : « Les médecins suspectent un syndrome de Guillan-Barré. Je reste à l’hôpital jusqu’à ce que le traitement et le traitement soient terminés. » Puis la spécification claire, voire une prière pour inviter ceux qui commentent à ne pas spéculer sur leurs positions vis-à-vis du vaccin : « Je ne suis pas vacciné. Ce n’est pas une réaction vaccinale. » Tel que rapporté par CNN, qui cite les déclarations du mari de Jenna Jameson, Lior Bitton, L’état de Jenna Jameson s’aggraverait contrairement à ce qui a été dit dans la vidéo par l’ancienne actrice porno elle-même.

Les déclarations de Jenna Jameson

Jenna Jameson avait suspendu ses publications personnelles pendant plusieurs jours, publiant d’anciennes photos ou vidéos de sa famille sur ses profils. Il y a un jour, la vidéo qui révélait son état au monde :

Salut à tous, tout d’abord je tiens à me remercier pour l’amour et le soutien que vous me donnez via les DM. Je vous ai tous lu et j’apprécie votre soutien. Les médecins suspectent un syndrome de Guillain-Barré et ont commencé un traitement pour le guérir. Je resterai à l’hôpital jusqu’à la fin du traitement. J’espère sortir d’ici très bientôt. Ps. Je n’ai pas eu le vaccin, je ne suis pas vacciné. Ce n’est pas une réaction vaccinale. Merci pour votre compréhension.

Son mari Lior Bitton a ensuite déclaré : « Elle est rentrée à la maison l’autre jour et elle ne pouvait plus marcher. Les muscles de ses jambes étaient vraiment faibles, elle ne pouvait même plus bouger pour aller aux toilettes. »

Le père de Manuel Bortuzzo : « Chez GF Vip, il a eu une infection, marcher n’est pas pour le spectacle »

Syndrome de Guillain-Barré : le risque non vacciné 5 fois plus

Il y a quelques jours, l’Institut Humanitas déclarait sur le syndrome de Guillan-Barré : ceux qui ne se font pas vacciner contre le coronavirus SARS-CoV-2 ont un risque cinq fois plus élevé de développer le syndrome. Il se manifeste comme un Paralysie faciale, faiblesse, paralysie des membres inférieurs et supérieurs. Bien que rare (l’incidence est de 1 à 2 cas pour 100 000 personnes par an), elle reste la cause la plus fréquente de paralysie aiguë d’origine non traumatique.