J’ai eu des pensées suicidaires, des aveux et le nouveau single en direct aux infos


Surprenant tout le monde, Stromae lors d’une interview sur une chaîne d’information française TF1, a fait part de ses pensées suicidaires avec le single « Enfer ».

CC : Capture d'écran YouTube

CC : Capture d’écran YouTube

Une performance conditionnée et envoyée dans les annales de la télévision française, un manuel de divertissement qui prend vie et ne laisse aucun filtre sur lui-même, s’ouvrant au public dans ses faiblesses les plus atroces : c’est ce qu’il était La performance de Stromae sur TF1 ces dernières heures. Le chanteur belge d’origine rwandaise, après avoir annoncé la sortie de « Multitude », le nouvel album qui verra le jour le 4 mars, était l’invité du JT de TF1 à 20, où il évoquait comment il a passé ces dernières années, curation de l’image et des vidéos de Billie Eilish et Dua Lipa. Un soupir de soulagement après la pression des premières années de la dernière décennie, qui l’avait épuisé à la fois physiquement et mentalement. Un entretien qui a également porté sur la santé mentale de l’artiste qui a évoqué le thème des pensées suicidaires, surprenant alors dans les dernières minutes de l’émission, répondant à une question du journaliste, en chantant son deuxième single « Enfer ». Une attraction vivante qui a transformé l’interview en l’un des espaces publicitaires les mieux construits par un artiste musical.

La décision de 2015 et la pensée suicidaire

Un long voyage, bien plus long qu’on ne le pensait en 2015, à la suite d’une infection palustre, Stromae a décidé de s’éloigner des projecteurs, se consacrant ces dernières années à la communication visuelle avec son agence. Après être revenu sur les podiums avec l’inédit « Dèfiler » de 2018, présenté en même temps que sa marque, il avait étonnamment sorti, il y a tout juste un mois, le premier single du nouveau projet : « Santé« . Une parabole pour les travailleurs les plus humbles, quelques-unes des victimes silencieuses des dernières années de pandémie, une histoire qui avait surpris et applaudi le public, relançant le nom de l’artiste sur l’actualité internationale. Puis l’annonce de son troisième album, après les succès internationaux. de « Du fromage » e « Racine Carrée« , respectivement de 2010 et 2013, qui sortira le 4 mars et s’intitulera « Multitude« . Pour la promotion du projet, la chanteuse a été l’animatrice de la Journal de 20h sur la chaîne française TF1, répondant aux questions de la journaliste Anne-Claire Coudray. Une interview qui s’étend du passé récent de l’auteur, composé de beaucoup de travail visuel derrière les vidéos des goûts de Dua Lipa et Billie Eilish, mais aussi beaucoup d’attention à la santé mentale, révélant aussi les épisodes des pensées suicidaires survenus ces dernières années.

« Change a man », le nouveau single de Marco Mengoni qui raconte le pardon

La transformation de l’entretien en performance d’Enfer

Il n’a fallu qu’une question au journaliste pour transformer l’espace d’information en salle de concert : « Dans vos chansons, vous parlez aussi beaucoup de solitude. La musique vous a-t-elle aidé à vous en débarrasser ?« . Ce qui se passe depuis lors est l’une des idées les plus créatives de parrainage musical à la télévision publique occidentale, Stromae répondant en entonnant les premiers mots de son nouveau single. »Enfer« : » Je ne suis pas vraiment seul, j’ai de la compagnie dans la tête et si je compte combien nous sommes, nous sommes nombreux. assis, recueille d’autres notes autobiographiques de l’auteur : « Oui, j’ai parfois eu des idées suicidaires et je n’en suis pas fier. Parfois tu penses que c’est le seul moyen de faire taire ces pensées qui font de ma vie un enferUne authentique masterclass du chanteur belge, qui est désormais attendu par les trois événements les plus importants de sa nouvelle vie : les trois premières dates de la tournée. A Bruxelles le 22 février, à Paris le 24 février et à Amsterdam le 27 février , 2022 sont les trois premiers chapitres de la nouvelle histoire de Stromae, qu’il a réussi à vendre à un quart d’heure de sa mise en vente, tous les billets pour les trois dates : plus de 60 mille. Escale également en Italie pour l’auteur d' »Enfer », qui se produira sur 20 juillet 2022 au Milano Summer Festival.