Des enfants jetés en jouant sur le château gonflable, qui sont également décédés à l’âge de 4 ans en Espagne


Le bilan tragique du terrible accident du château gonflable de la ville valencienne de Mislata, en Espagne, qui a déjà coûté la vie à une fillette de 8 ans, s’élève à deux.

Il n’y est pas parvenu fille de 4 ans et demi hospitalisée dans des conditions très graves après avoir été jetée du château gonflable sur lequel elle jouait avec un autre groupe d’enfants dans la ville valencienne de Mislata, en Espagne. La petite fille est décédée à l’hôpital au cours des dernières heures, six jours après avoir été impliquée dans ce terrible accident le 4 janvier lorsqu’une rafale de vent a soulevé l’attrait de la foire dans la ville espagnole, tuant sur le coup une fillette de 8 ans. . Il y avait dix enfants impliqués en tout, en plus du décès, les sauveteurs avaient transporté neuf autres enfants à l’hôpital, dont le plus grave était le petit, admis à l’unité de soins intensifs de l’hôpital de Valence.

Malgré les soins et les tentatives pour la sauver, la petite fille ne s’en est jamais remise et les médecins ont finalement dû abandonner et déclarer sa mort. La petite fille a rendu son dernier souffle dans la nuit entre dimanche et lundi. La nouvelle a été donnée par l’indigo de la commune lui-même, déjà choqué par le chagrin. « Quelle grande douleur ! Malgré les efforts extraordinaires du personnel de santé, le deuxième enfant blessé à la foire est décédé. Terrible nouvelle. Tout mon soutien à ses parents et proches. Mislata sera toujours unie face à la douleur. Nous sommes toujours en deuil », a écrit le maire.

Pendant ce temps, l’enquête policière se poursuit avec les constatations techniques sur le château gonflable renversé par le vent. On essaie de comprendre s’il était régulièrement ancré au sol comme cela avait été constaté lors de l’inspection de démarrage. Des sources policières assurent que tous les témoignages et preuves sont toujours en cours de collecte et qu’il n’y a pour le moment aucun rapport définitif. Les règles de sécurité régissant l’utilisation des châteaux gonflables stipulent que ces attractions ne doivent jamais être utilisées par des vents dépassant 38 kilomètres par heure. Il n’y a eu aucun avertissement de vent violent de l’Agence météorologique d’État ce jour-là, mais des rafales de vent occasionnelles de 70 km/h ont été enregistrées à l’aéroport local.