Décès du directeur de cirque, clown et mathématicien Luis Raluy



Le directeur de cirque, clown et mathématicien Luis Raluy Tomás, patriarche de Cirque de Raluy, décédé ce mercredi à 79 ans, lors d’une tournée dans Valence, ont informé leurs proches sur Instagram.

Né le 25 février 1942 à Sant Adrià de Besos (Barcelone), l’aîné de la saga Raluy, fils du fondateur Luis Raluy Iglesias et de l’Igualadina Marina Tomàs Jorba, il a toujours voyagé sur les routes et les autoroutes du monde entier, vivant dans un wagon, suivant le commerce familial.

Avec son visage peint en blanc, cherchant le sourire des spectateurs, l’artiste décédé était aussi un tireur d’élite, un trapéziste volant et un acrobate à double canon.

Ses proches ont souligné aujourd’hui qu’il laisse derrière lui « un héritage centenaire qui durera dans le temps et qui continuera à vivre à travers le Raluy Legacy Circus où toute sa famille est unie. »

Dans le même temps, ils soulignent que « avec une grande douleur, nous disons adieu à cet être spécial, plein de lumière, de gentillesse, de générosité et dont nous nous souviendrons avec l’affection et l’amour qu’il a lui-même donné à tous ceux qui l’ont connu. Luis est un cirque et ne mourra jamais. »

Père de deux filles, également dédié au cirque, il a toujours été passionné par les mathématiques et avec seulement dix ans il excellait déjà dans ce domaine, participant éventuellement à des conférences internationales en Argentine, Afrique du Sud et Angleterre, étant son principal domaine d’investigation les nombres premiers.

Dans ce domaine, il a publié quatre livres, dont « Ingénieuse théorie de l’espace et du temps » ou « Portée des nombres premiers, leur structure et leur distribution ».

A 19 ans, le cirque familial entreprend une tournée de plus de deux ans à travers différents pays d’Afrique et d’Asie, jusqu’à atterrir sur l’île de La Réunion, dans l’océan Indien, où Luis rencontre Jean Jaques Dalleau, qui a fini par être professeur à l’université de mathématiques et avec qui il a partagé toute sa vie son amour des nombres.

Lors d’une tournée en Italie, il rencontre les Anglais Barbara Rastall, Secrétaire du fan club « The Beatles », et avec elle, il a eu sa première fille, Louisa, née à Milan, et après neuf ans, Kerry est né à Barcelone, étant le grand-père de quatre petits-enfants, Dimanche, Emily, Benicio et Charmelle.

En plus de son penchant pour les nombres, Luis Raluy avait une vaste bibliothèque, d’environ 7 000 volumes, avec un chariot spécial pour la loger, principalement liée aux mathématiques, bien qu’il ait eu plusieurs éditions de son livre préféré, « El Quijote », comme un à partir de les années 30 publié par Sopena pour commémorer les 300 ans de la naissance de Cervantes et un autre avec des gravures de Gustavo Doré.