De Ligt sur Di Lorenzo et les mains de Mertens, tous en protestation : le ralenti de la Juve-Napoli


Le ralenti Juventus-Napoli : en première mi-temps les bianconeri demandent un penalty pour une main de Mertens, en finale les Napolitains réclament un contact douteux dans la surface entre De Ligt et Di Lorenzo.

Le grand match très discuté de la première journée de Serie A revient entre La Juventus et Naples s’est soldé par un match nul 1-1, les deux équipes se partageant les enjeux. L’égalité non seulement pour les buts marqués mais aussi pour les récriminations contre l’arbitre Sozza et la VAR avec les bianconeri qui protestaient pour une main de Mertens dans la surface en première mi-temps tandis que les Napolitains se plaignaient d’un contact douteux entre De Ligt et Di Lorenzo dans la surface des bianconeri en seconde période.

Le premier épisode douteux intervient quelques minutes avant l’entracte avec Dries Mertens, un peu dérangé par Morata, dans une tentative de dévier le ballon avec sa tête finit par frapper le ballon botté par Cuadrado avec son avant-bras en augmentant le volume du corps, pour l’arbitre il n’y a pas de pénalité, le VAR n’intervient pas et le jeu continue. Aucune protestation de la part de l’équipe de la Juventus. Le résultat reste donc 0-1 en faveur de l’équipe hôte.

À la fin du match, à la place, Napoli demande un penalty quand Di Lorenzo entre dans la surface de réparation de la Juventus et se retrouve au sol après une confrontation pied à pied avec De Ligt. Sozza, très proche de l’action, malgré les vives protestations des Napolitains, lâche prise, ne voyant aucune irrégularité. Le Var Irrati, étant une évaluation de l’intensité du contact et non une erreur claire de l’arbitre, ne peut pas intervenir en appelant l’arbitre à aller revoir l’épisode sur le moniteur et donc le penalty n’est pas attribué avec le score qui reste sur 1-1 qui sera alors le résultat final.

Système Arrivabene Dybala et de Ligt : « Les joueurs sont plus liés aux agents qu’au maillot »