CV Teruel reçoit Leleman Valencia avec la seule défaite d’Andrés Villena



Le CV Teruel reçoit ce mercredi (20h00) Leleman VB Valencia à Los Planos avec le seul, bien qu’important, perte d’Andrés Villena, son principal atout offensif. Téruel donc récupérer un des matchs reportés à la suite des infections par covid-19, un problème qui a intensément affecté l’équipe orange. Ils viennent choquer plein de morale après avoir surmonté à Los Planos le compliqué Match nul en Challenge Cup contre l’équipe slovaque du Spartak Myjava avec l’équipe sous le minimum et avec un résultat de 3-1 au match aller.

Les trois joueurs de Teruel touchés par la dernière flambée de la pandémie dans l’effectif –Milan Jovanovic, Mariano Vildósola et Joaquín Monteagudo– seront disponibles pour l’entraîneur, Miguel Rivera, qui a précisé mardi que tous ne sont pas à pleine capacité après l’arrêt imposé par la pandémie. Bien que dans les trois cas, les symptômes de la maladie aient été légers, l’impact sur leur condition physique a été inégal.

Miguel Rivera a reconnu que la victoire le 19 et le tour passé en Europe ont renforcé l’humeur de l’effectif pour affronter la Super League. « Émotionnellement, les joueurs sont très bons -il a expliqué- parce que la victoire contre le Spartak était très bonne pour nous ».

Le préparateur a précisé que ne répétera pas l’alignement expérimental qu’il a utilisé contre les Slovaques -avec d’excellents résultats- forcés par les pertes dues à la pandémie. Thomas Ereu a joué comme libéro et Aharón Gámiz comme receveur. Rivera n’a pas voulu donner plus de détails sur sa stratégie face à l’équipe valencienne. Il a déploré l’absence de Villena et l’a justifiée par la blessure qu’il traîne et qui l’empêche de s’entraîner et de jouer normalement.

Rivera prédit un rival agressif qui « n’a rien à perdre et tout à gagner » en se battant pour sortir du fond du classement, où il occupe l’avant-dernière place. Du rival, il a souligné la défense ordonnée et intense et a rappelé que ce sera une équipe différente de celle qui a affronté CV Teruel au premier tour car ils ont incorporé trois joueurs depuis lors.

L’entraîneur s’est toutefois montré confiant pour obtenir les trois points gravir des positions à partir de la septième place actuellement occupé par CV Teruel. Il a souligné que l’absence de victimes dues au covid semble indiquer que « la lumière est vue au bout du tunnel et nous avons tendance à revenir à la normalité ». La seule absence due à la contagion est celle du deuxième entraîneur, Maxi Torcello.

Dans le cadre du calendrier pour rattraper les matchs en retard, CV Teruel jouera le choc reporté avec Melilla Sport Capital CB lundi prochain, après avoir disputé leur match le lendemain samedi.