Chronique du Real Madrid – Elche, 2-2



Le Real Madrid a signé un match nul ce dimanche face à Elche (2-2) au Santiago Bernabéu, lors de la 22e journée de LaLiga Santander, un duel au cours duquel des buts de Luka Modric et Éder Militao, ce dernier dans le temps additionnel, ont neutralisé le score de 0-2 pour l’équipe d’Elche et laissé l’équipe à un pas d’un retour avec lequel honorer le regretté Paco Gento.

Avec Edgar Badía frustrant les chances de White en première mi-temps, Benzema n’a pas non plus profité d’un penalty après la demi-heure, et Lucas Boyé n’a pas pardonné juste avant la pause.. Pere Milla a semblé mettre fin au duel à la 76e, mais l’équipe blanche a une fois de plus montré son gène compétitif pour sauver un point pour rester à seulement quatre points au-dessus de Séville.

Dans le vert qui l’a vu courir tant de fois, une chemise géante avec son éternel ’11’ et ses 24 trophées conquis en blanc présidait au souvenir sincère de ‘la Galerna cantabrique’, même si c’était un autre vent, du Levante, qui a soufflé avec force pour le lieu madridista se venger de la douloureuse élimination en Coupe -avec un retour des hommes de Carlo Ancelotti dans le temps additionnel (1-2)-.

Et que Vinícius a menacé dans les premières minutes avec un tir qu’Edgar Badía a réussi à attraper, le grand protagoniste des 45 premières minutes. Le gardien de l’équipe d’Elche a brillé à Chamartín, où avant une demi-heure, il a également arrêté un tir à bout portant de Benzema et un autre de Casemiro.

Les problèmes accumulés pour Jaime Ramos, ce dimanche sur le banc franjiverde en raison du positif de Francisco au coronavirus et de la sanction d’Ortega -deuxième entraîneur- ; La blessure de Tete Morente à la 24e minute a également ajouté à l’arrêt du blanc, ce qui l’a obligé à retoucher son plan et à faire venir Fidel.

La dentelle a semblé venir à la 31e minute, lorsque l’arbitre a pointé le point de penalty après que Palacios ait renversé Vinícius; à onze mètres, Benzema a cherché le coin supérieur, mais a envoyé le ballon dans les nuages ​​lors de son premier penalty manqué avec le t-shirt blanc.

L’arrêt a donné des ailes à Elche, qui peu après la pause a trouvé une porte dans un centre du gauche de Fidel que Lucas Boyé, d’une tête, Il a terminé au second poteau pour l’envoyer au fond des filets (min.42). Il fallait encore que Badía revienne pour briser l’égalité en déviant un magnifique coup franc de Kroos.

Dès la reprise du match, De Burgos Bengoetxea a de nouveau marqué les onze mètres en raison d’une faute de Diego González sur Hazard, bien que la VAR ait été chargée de rectifier sa décision. Quelques minutes plus tard, Benzema quitte le terrain blessé.

Lorsque les hommes d’Ancelotti semblaient avoir les habitants d’Elche dans les cordes, les enfermant dans leur région, Lucas Boyé a lancé une contre-attaque dans laquelle il a fait asseoir Militao et Alaba et a servi le ballon parfait pour que Pere Milla tire franchi devant Courtois (min.76).

Casemiro a répondu presque immédiatement d’un tir à la barre transversale et Luka Modric, après une main de Pere Milla, a réussi à réduire l’écart sur penalty (min. 82). Déjà dans les arrêts de jeu, une tête de Militao après un centre de Vinícius égalisait et faisait rêver de retour (min.92).

Fiche de données

Résultat: Real Madrid, 2 – Elche, 2 (0-1, à la mi-temps).

files d’attente:

Real Madrid: Courtois; Lucas Vázquez (Valverde, min.79), Militao, Alaba, Mendy ; Casemiro, Kroos (Rodrygo, min.64), Modric ; Hazard (Isco, min.79), Benzema (Jovic, min.58) et Vinícius.

Elche: Badia; Palacios, Verdú, Diego González, Mojica; Pere Milla, Gumbau, Raúl Guti, Tete Morente (Fidel, min.24); Lucas Boyé et Lucas Pérez (Josan, min. 87).

Buts:

0-1, min.42: Lucas Boyé.

0-2, min 76 : Poires Milla.

1-2, min.82 : Modric, sur penalty.

2-2, min.92 : Militao.

Arbitre: De Burgos Bengoetxea (C.Basque). Il a réprimandé Militao (min.54) et Vinícius (min.75) par le Real Madrid et Fidel (min.55) par Elche.

Stade: Santiago Bernabeu. 39 796 spectateurs.

Observations: Avant le match, le Real Madrid a rendu hommage à Paco Gento, légende du club décédé ce mardi à l’âge de 88 ans. Les 24 trophées remportés par l’ancien footballeur cantabrique et un maillot géant avec le numéro ’11’ ont présidé à l’acte. De plus, le capitaine madrilène, Marcelo, a offert le trophée de la Super Coupe d’Espagne aux supporters madrilènes.