Cette voiture peut changer de couleur en moins d’une seconde


Présenté au CES de Las Vegas, il surprend les personnes présentes, mais on ne sait pas encore si et quand il arrivera réellement sur le marché.

Le CES de Las Vegas est l’événement technologique le plus important de l’année au cours duquel, cependant, des produits et des innovations liés au secteur automobile sont annoncés. Il n’est donc pas surprenant que BMW a choisi la scène de la kermesse américaine pour présenter sa dernière nouveauté : un carrosserie de couleur irisée capable de passer du blanc au gris foncé d’une simple pression sur un bouton et en quelques fractions de seconde, changer complètement le look du véhicule sur lequel il est appliqué.

Au Nevada, l’entreprise allemande est principalement allée présenter son nouveau SUV électrique iX M60, mais comme cela arrive à la plupart des entreprises présentes au CES, elle a profité des projecteurs pour anticiper une technologie en devenir et pas encore sur le marché. La carrosserie en question appartient en effet un modèle électrique spécialement modifié du groupe a été appliqué pour l’occasion et présenté dans l’espace extérieur du stand BMW du salon ; dans les vidéos mises en ligne par les utilisateurs, le véhicule passe d’un gris foncé à un tout blanc en un clin d’œil, et se montre capable de changer de couleur plusieurs fois en quelques secondes.

Les blagues sur les réseaux sociaux autour de cette technologie ont été gaspillées, à commencer par ceux qui ont parlé des moyens qu’ils deviendront méconnaissable aux forces de l’ordre, mais la réalité est que l’on ne sait rien du système de coloration irisée utilisé par BMW, y compris si et quand il arrivera réellement sur le marché. Le groupe n’a même pas clarifié quelle est la technologie derrière le prototype – selon les observateurs il peut s’agir d’une peinture mais aussi d’un présentoir sophistiqué. Quoi qu’il en soit, le studio de production spécialisé Out of Spec Studios, basé à Las Vegas, a rappelé que le système utilisé est extrêmement sensible aux températures trop haut et trop bas. Bref, si BMW entend vraiment utiliser des couleurs irisées pour ses prochaines voitures, il va d’abord falloir régler ce problème afin d’éviter les protestations généralisées des acheteurs.

La variante Omicron entraîne-t-elle une maladie moins grave ? Ce que disent les études