c’est moi qui l’ai tué


L’admission – a révélé le FBI – se trouve dans le bloc-notes qui a été retrouvé près du corps de Brian Laundrie, 23 ans, dans une réserve naturelle de Floride.

« C’est moi qui ai tué Gabby Petito. » Brian Laundrie, le petit ami du jeune homme de 22 ans disparu en septembre lors d’un voyage à travers les États-Unis et retrouvé mort plus tard, avait reconnu qu’il était le tueur. Le FBI a rapporté que Laundrie – qui s’est suicidé – a avoué le meurtre dans un carnet trouvé à côté de son corps, avec un sac à dos et une arme à feu, dans une réserve naturelle de Floride. « Un examen du bloc-notes a révélé des déclarations écrites de Laundrie revendiquant la responsabilité de la mort de Mme Petito », ont déclaré les autorités fédérales. Peu de temps avant que le FBI ne partage les nouvelles preuves, la famille de la jeune femme a publié une déclaration disant « il n’y a aucun doute » que « Brian Laundrie a tué Gabby ».

Le cas de Gabby Petito

Les enquêteurs ont également expliqué comment Laundrie pendant des jours après avoir tué Gabby a tenté de se moquer des autorités en discutant entre son téléphone et celui de son ex-petite amie, faisant croire qu’elle était toujours en vie. La blogueuse de voyage de 22 ans a été portée disparue le 11 septembre alors qu’elle était en vacances avec son petit ami. Le 19 septembre, ses restes ont été retrouvés dans le parc national de Grand Teton, Wyoming. L’autopsie a révélé que la jeune femme était décédée par strangulation. Laundrie était d’abord rentré chez lui en Floride, puis avait perdu sa trace. Après des recherches approfondies, son corps a été découvert en octobre dans la réserve Carlton à North Port, en Floride. Le seul acte d’accusation qui lui était actuellement reproché était celui d’avoir utilisé deux des cartes de crédit de Gabby après la mort de la jeune fille, bien qu’il ait été le principal suspect du meurtre de la jeune femme de 22 ans. les enquêtes sont toujours en cours.