Aucun prêtre Vax ne peut donner la communion


Le décret de l’évêque de Teano Giacomo Cirulli, qui est aussi médecin : « Il est interdit aux prêtres, religieux et laïcs non vaccinés de donner l’Eucharistie aux fidèles »

Banque d'images

Banque d’images

Activez les notifications pour recevoir des mises à jour sur

« JE menace No Vax ils ne peuvent pas donner la communion ». C’est ce que le décret de l’évêque de Teano, Giacomo Cirulli, signé dans les dernières heures et envoyé à toutes les paroisses du diocèse de Teano-Calvi et Alife-Caiazzo, dans la province de Caserte. La disposition stipule qu’« il est interdit de prêtres, religieux et laïcs non vaccinés donner l’Eucharistie aux fidèles », en raison de « la tendance de l’épidémie de Covid19, qui continue d’enregistrer un nombre croissant de cas positifs parmi la population ». Une mesure de précaution, en somme, celle prise par le cardinal pour éviter la propagation des infections du Covid19 dans la communauté religieuse qu’il administre.

Arrêt au catéchisme en présence

L’évêque de Téano Giacomo Cirulli, 69 ans, de Cerignola, dans la province de Foggia, il est aussi médecin, diplômé en médecine et chirurgie de l’Université « Federico II » de Naples en 1981. Colons dans le diocèse de Caserte en 2017. Parmi les autres mesures prévues par le décret de l’évêque, il est également établi que « pendant les célébrations, le les hosties conservées dans des vases sacrés doivent être couvertes. Jusqu’à nouvel ordre, toutes les activités pastorales, catéchétiques et formatives en présence sont suspendues ». Monseigneur Cirulli rappelle aussi les paroles de Pape Francesco, qui lui a ordonné évêque : « Se faire vacciner avec des vaccins autorisés par les autorités compétentes est un acte d’amour. Et aider à faire vacciner la plupart des gens est un acte d’amour. Amour pour soi, amour pour la famille et les amis, amour pour tous les peuples ». Le 29 décembre dernier, par un autre décret, il avait interdit les manifestations artistiques comme les concerts ou autres manifestations dans les églises, et avait arrangé l’accès à un nombre limité, recommandant la vigilance sur l’utilisation des masques et des désinfections.