Ancelotti s’envole pour la finale de la Supercoupe


La demi-finale entre Barcelone et le Real Madrid s’est terminée sur un score de 2-3 pour les Blancos. Les Blancos remportent la finale de la Super Coupe au stade international King Fahd de Ryad.

Du spectacle et du spectacle était attendu. La demi-finale entre Barcelone et le Real Madrid terminé avec le score de 2-3 pour les Blancos. Au stade international King Fahd de Ryad, le match entre le vainqueur de la dernière Copa Del Rey et le deuxième classé de Liga lors de la saison 2020/2021, a récompensé l’équipe de Ancelotti. Il a fallu du temps supplémentaire pour récompenser l’équipe qui en affrontera un entre l’Athletic Bilbao et l’Atletico Madrid en finale de la Supercoupe.

La première mi-temps se termine par des buts de Benzema et De Jong

En première mi-temps, le match commence immédiatement avec le premier bague de Benzema qui d’un droit du bord voit sa balle juste sortir. Plus tard, c’est à nouveau le Real Madrid pour attaquer avec Asensio qui sur une passe décisive de Vinicius voit son ballon finir haut sur la barre transversale. Barcelone réagit avec la tête de Luuk De Jong mais le ballon finit au centre. le Barcelone il essaie à nouveau sur la gauche, concluant à nouveau l’action avec la tête de Luc De Jong: le gardien s’allonge et s’approprie le ballon. Le Real Madrid réagit toujours avec Benzema qui vole le ballon au milieu du terrain et crée l’espace pour servir verticalement Vinicius Jr: le Brésilien rentre dans la surface de réparation et poignarde Ter Stegen. Pas même le temps d’applaudir l’avantage que vient l’égal blaugrana : croisement bas de Dembelé à partir de la gauche, au bord de la petite zone Militao balaie mal et ainsi au rebond la balle la frappe Luc De Jong qui s’est moqué du gardien des Merengues.

Ansu Fati envoie les équipes aux figurants

En seconde période, c’est à nouveau Barcelone qui s’approche du but avec une frappe aérienne repoussée par la défense du Real. Mais le Français ne baisse pas les bras et à la 72e minute il entame un authentique show. C’est en effet le but manqué qui illumine définitivement le match. Benzema en effet sur le renversement devant il ne se trompe pas au centre de la surface. Le Français essaie d’abord de le placer avec sa main droite, trouvant la réponse de Ter Stegen pois Carvajal le remet au milieu pour Benzema qui n’a pas tort au centre de la zone. Dans le meilleur moment des Blancos, cependant, l’égalisation de Barcelone arrive. Ansu Fati se dégage dans la surface et tout seul, de la tête il marque le but égal.

Epidémie de Covid au Real Madrid : 6 joueurs positifs et Davide Ancelotti

De vrais triomphes en prolongation

Les deux équipes vont donc jouer les prolongations. Et tandis que Xavi essayait de réparer l’équipe, les Blancos ont pris les devants pour la troisième fois : un splendide redémarrage mené par casemiro e Rodrygo : ce dernier passe le ballon vers le centre où vinicius faux e Valverde, arrivé derrière lui, il bat Ter Stegen de deux touches. Dans la finale du premier tekpo Busquets frappe bien à partir de 20 mètres, trouvant l’opposition de Courtois: puis sur le rejeté Dembelé contrôles et coups de pied d’un angle serré, le gardien met dans un coin. Dans les quinze dernières minutes de jeu, Ansu Fati d’abord puis Rdorygo ont raté l’occasion de faire match nul ou de clôturer le match. Au triple coup de sifflet c’est donc le Real Madrid qui fête l’accès à la finale de la Supercoupe.