a un plan très précis


Barcelone ne lâche pas Alvaro Morata. Malgré les démentis publics d’Allegri, qui a blindé l’Espagnol à la Juventus, le club catalan a un plan bien précis pour le prendre.

Massimiliano Allegri avait officiellement destitué Alvaro Morata du marché après les rumeurs persistantes de son arrivée imminente à Barcelone. L’entraîneur de Livourne, surtout à la veille d’un match important comme celui contre Naples, a certainement voulu calmer l’ambiance. La rencontre entre l’entraîneur, le club et Morata lui-même reposait sur la confiance inconditionnelle du club envers l’attaquant de la Juventus, mais depuis l’Espagne les rumeurs de un Barcelone fortement pressant pour sécuriser l’attaque espagnole.

‘Marca’ réitère en effet que Barcelone est toujours ferme sur sa position de vouloir prendre Morata, forte de un accord verbal très précis avec le club et avec Xavi lui-même qui contacterait le joueur personnellement. Les problèmes avec la Juventus pour son transfert semblaient être dus à un manque de communication entre Barcelone et leAtletico Madrid (qui détient la carte du joueur) qui aurait rendu furieux les Colchoneros. Cependant, il y avait aussi à traiter avec les Bianconeri eux-mêmes à la recherche d’un remplaçant valable (Icardi).

Le journal espagnol explique en détail le plan de Barcelone qui n’a jamais abandonné l’idée de pouvoir prendre Morata. L’objectif du club catalan est en effet de réduire l’effectif avec ventes importantes ou se débarrasser des salaires élevés (comme Coutinho par exemple terminé à Aston Villa) puis lancer l’offensive à l’ancien attaquant qui a grandi dans le secteur des jeunes du Real Madrid.

Morata prévenu via WhatsApp: le message sur Barcelone arrive, reste sans voix

Aussi dans la liste des partants Umtiti et Demir. En attendant de définir ces accords sortants, le plan B de Barcelone serait Edinson Cavani, au milieu d’une tempête à Manchester United de Rangnick après leur dernière défaite à domicile contre Wolverhampton. Le contrat de l’Uruguayen expire en juin 2022 mais le « Matador » aurait également une sorte d’accord verbal avec les Espagnols pour l’arrivée en Catalogne, sinon en janvier, dès la saison prochaine.